Luis Fernando Pérez

Piano
Biographie

« Luis Fernando Pérez est d’ores et déjà l’un des pianistes majeurs de sa génération (...) il suffit d’entendre quelque minutes de ce
piano si différent pour que l’on en prenne immédiatement toute la mesure.» concertclassic.com, 12 mai 2010

Né à Madrid en 1977, Luis Fernando Pérez a étudié avec Andrés Sánchez-Tirado au Conservatoire de Pozuelo de Alarcón où il obtient les plus hautes reconnaissances. En 1993, il entre à l'Ecole Supérieure de Musique Reina Sofía où il étudie le piano avec les professeurs Dimitri Bashkirov et Galina Egyazarova et la musique de chambre avec le professeur Marta Gulyas. Il poursuit sa formation à la Hochschule de Cologne (Allemagne) avec Pierre-Laurent Aimard, et plus tard avec Alicia de Larrocha, Carlota Garriga et Carmen Bravo de Mompou à l’Académie Marshall de Barcelone où il obtient un Master en musique espagnole.

Il a suivi les master class de grands noms tels que Leon Fleisher, Andras Schiff, Bruno-Leonardo Gelber, Carmen Bravo de Mompou, Menahem Pressler ou Fou Tsong et fut récompensé lors de nombreux concours tel que le Ibla en Italie (Prix Franz Liszt) et le Enrique Granados de Barcelone (Prix Alicia de Larrocha).

Il enseigne désormais en Hongrie, en France et dans diverses villes espagnoles et est professeur assistant de la Chaire de Musique de Chambre à l’Ecole Supérieure de Musique Reina Sofía.

Sa carrière l'a conduit dans plusieurs villes d’Europe, d’Asie et des Etats Unis. Il s’est produit sur diverses scènes: lors de récitals, au sein d’ensembles de chambre ou d’orchestre et ses interprétations y ont été accueillies chaleureusement par la critique et le public.

Il est l’invité de festivals prestigieux : le festival du Schleswig-Holstein, celui de La Roque d'Anthéron, le Festival Richter à la Grange de Meslay, les Jacobins de Toulouse, le festival de Santander, la Quinzaine Musicale de Saint Sébastien, le festival de Grenade, le Musika-Musica de Bilbao, etc.

Il a collaboré avec des orchestres tels que l’Orchestre Symphonique de Barcelone, l'Orchestre Royal Philharmonique de Galice, l'Orchestre Symphonique de Bilbao, l’Ensemble Orchestral de Paris, l'Ensemble Orchestral de Kanazawa, l’Orchestre de Chambre Franz Liszt de Budapest, l’Orchestre de Chambre de Mannheim, et s’est produit sous la direction de José Ramón Encinar, Antoni Ros Marbá, Günther Neuhold, Wilson Hernanto, Kazuki Yamada, Jean-Jacques Kantorow, Peter Fraas et bien d’autres. Il jouera prochainement avec l’Orchestre Symphonique de la Principauté des Asturies. De plus, il a collaboré en tant que musicien de chambre aux côtés du violoncelliste Adolfo Gutiérrez, du Quatuor Arriaga, du Quatuor Enesco de Paris, du Quatuor B. Bártok et du Quatuor Artis de Vienne.

Sa discographie, qui compte notamment l’enregistrement de la Suite Iberia et de Navarra d’Albéniz pour lequel il a reçu la médaille Albéniz, rassemble des styles et des auteurs très différents. L’album consacré aux sonates de Padre Antonio Soler, paru sous le label Mirare, a été élu "Disque exceptionnel" par le magazine espagnol Scherzo et "Choc de Classica" par le magazine français Classica. Sa dernière œuvre consacrée à Chopin, parue aussi sous le label Mirare, a également reçu les distinctions de « Disque exceptionnel » décernée par le magazine espagnol Scherzo et de "Choc de Classica" décernée par le magazine français Classica.

Ses futurs engagements le conduiront à Bilbao, Nantes, Tours, Orléans, Chambord, Madrid, Saint Jacques de Compostelle, Oviedo, Gijón, Santander, Tokyo, Cordoue, Lisbonne, Agen, Moscou, Paris, Lima, Varsovie, Madrid, etc.

Discographie
En écoute
  • Granados, Goyescas - Valses Poéticos - Goyescas - El amor y la muerte (Balada) (Extrait)
  • Padre Antonio Soler - Piano Sonatas - Sonata n°54 R.389 in D minor : Allegretto (Extrait)
  • Chopin - Nocturnes volume 1 - Nocturne en ut dièse mineur opus 27 n°1 (Extrait)
Galerie