Néoclassiques par l’intelligence lumineuse, romantiques par le sentiment toujours présent, impressionnistes par la diversité des éclairages, symbolistes par le raffinement des ornements, ces pages ont l’ampleur du monument et la délicatesse de la miniature. Michèle Delagneau, Diapason