Intuition - Arriaga Mozart Schubert

Quatuor à cordes

Jaillis de la plume de compositeurs de 17 ans, les trois quatuors réunis ici sont une preuve de l’étonnante intuition des jeunes Mozart, Schubert et Arriaga, émerveillés dès l’adolescence devant l’étendue des possibilités expressives du quatuor à cordes. Libres de toute contrainte, au regard notamment de modèles dont ils n’ont pas encore recueilli l’héritage, et n’en démontrant pas moins leur grande maîtrise de la forme, ils se lancent, portés par l’audace et l’enthousiasme de la jeunesse, dans l’écriture d’oeuvres visionnaires, émaillées de prémonitions fulgurantes et qui toutes, révèlent la singularité de leur génie.

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Juan Crisóstomo de ARRIAGA (1806-1826) - Quatuor à cordes n°3 en mi bémol majeur - Allegro 5’57
  • 2 Juan Crisóstomo de ARRIAGA (1806-1826) - Quatuor à cordes n°3 en mi bémol majeur - Pastorale. Andantino 6’28
  • 3 Juan Crisóstomo de ARRIAGA (1806-1826) - Quatuor à cordes n°3 en mi bémol majeur - Menuet. Trio 3'33
  • 4 String Quartet no.3 in E flat - Presto agitato 6'25
  • 5 Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) - Quatuor à cordes n°6 en si bémol majeur K.159 - Andante 4'32
  • 6 Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) - Quatuor à cordes n°6 en si bémol majeur K.159 - Allegro 5'02
  • 7 Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) - Quatuor à cordes n°6 en si bémol majeur K.159 - Rondo 3'02
  • 8 Franz SCHUBERT (1797-1828) - Quatuor à cordes n°4 en ut majeur D.46 - Allegro con moto 6'14
  • 9 Franz SCHUBERT (1797-1828) - Quatuor à cordes n°4 en ut majeur D.46 - Andante con moto 4'51
  • 10 Franz SCHUBERT (1797-1828) - Quatuor à cordes n°4 en ut majeur D.46 - Menuetto. Allegro 4'31
  • 11 Franz SCHUBERT (1797-1828) - Quatuor à cordes n°4 en ut majeur D.46 - Allegro 4'17
Total 54'52
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

Les œuvres de jeunesse d’Arriaga, Mozart et Schubert, des œuvres aux intuitions préromantiques ou qui s’approchent du Sturm un Drang. Une musique aux fulgurances surprenantes pour des compositeurs de dix-sept ans.

Le quatuor Modigliani fait ici preuve d’une originalité et d’une curiosité rares. Grâce à une palette de couleurs variées, ils donnent vie aux partitions et rehaussent leurs contours. Cette fraîcheur et cette énergie subliment véritablement les œuvres d’adolescents prodiges. Quatre musiciens exceptionnels pour trois fascinantes intuitions. Raphaël Dor

classiquenews.com, 20 mai 2012