Danses (Ravel, Barber, Borodine, Grieg)

Piano

Pour son premier enregistrement, le duo Jatekok nous invite à une promenade autour de la danse à travers des oeuvres « miniatures » dans leur version pour piano à quatre mains. Du charme de Grieg au parfum ravélien, de l’humour de Barber à la rutilance de Borodine, il n’y a pas une once de monotonie dans ce programme marqué par l’optimisme, l’énergie et l’enthousiasme.

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Borodine - Danses polovtsiennes - Presto 2'18
  • 2 Borodine - Danses polovtsiennes - Andantino 2'13
  • 3 Borodine - Danses polovtsiennes - Allegro vivo 1'23
  • 4 Borodine - Danses polovtsiennes - Allegro 2'16
  • 5 Borodine - Danses polovtsiennes - Presto 5'54
  • 6 Ravel - Rapsodie espagnole - Prélude à la nuit 3'46
  • 7 Ravel - Rapsodie espagnole - Malagueña 2'08
  • 8 Ravel - Rapsodie espagnole - Habanera 2'38
  • 9 Ravel - Rapsodie espagnole - Feria 6'21
  • 10 Grieg - Valses-Caprices op. 37 - Tempo di valse moderato 4'04
  • 11 Grieg - Valses-Caprices op. 37 - Tempo di valse 3'35
  • 12 Grieg - Danses norvégiennes op. 35 - Allegro marcato 6'13
  • 13 Grieg - Danses norvégiennes op. 35 - Allegretto tranquillo e grazioso 2'24
  • 14 Grieg - Danses norvégiennes op. 35 - Allegro moderato alla Marcia 2'41
  • 15 Grieg - Danses norvégiennes op. 35 - Allegro molto 5'15
  • 16 Barber - Souvenirs op. 28 - Valse 3'46
  • 17 Barber - Souvenirs op. 28 - Scottische 2'29
  • 18 Barber - Souvenirs op. 28 - Pas de deux 3'07
  • 19 Barber - Souvenirs op. 28 - Two-step 1'50
  • 20 Barber - Souvenirs op. 28 - Hesitation -Tango 3'14
  • 21 Barber - Souvenirs op. 28 - Hesitation - Galop 2'33
Total 70'08
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

Elles sont comme des gamines en goguette sur la pochette de ce premier disque, l’une en courte robe noire en lurex (Adelaïde Panaget), l’autre en pantalon rose shocking (Naïri Badal). Les deux filles du duo Jatekok (« jeu », en hongrois), créé en 2007, ont tout pour elles : rigueur dynamique et verve expressive, clavier prolixe et toucher polyglotte, et plus que tout, une manière d’osmose jubilatoire – deux âmes musiciennes et sororales. Que ce soit la fougue sensuelle de Borodine, les élégants vertiges ibériques de Ravel, la poésie sombre et populaire des légendes de Grieg ou l’humour nostalgique de Barber, leur duo charismatique emporte l’adhésion. Longue vie aux demoiselles Jatekok ! Marie-Aude Roux - Le Monde, mars 2015

 

Ce disque est bien d'avantage qu'une carte de visite. Il fait entrer une nouvelle formation dans le circuit particulièrement sélectif des formations qui comptent. Luc Nevers - Classica, mars 2015