Tatjana Vassiljeva

Violoncelle
Biographie

“La jeune violoncelliste Tatiana Vassilieva est bien l’héritière de la meilleure école russe, rappelant à la fois l’enthousiasme et l’imagination d’un Rostropovitch et la rigueur d’une Natalia Gutman. Une splendeur !” Altamusica

Victorieuse du Grand Prix Rostropovitch de la Ville de Paris en 2001, la Russe Tatjana Vassiljeva est déjà considérée comme l’une des solistes majeures de sa génération. Originaire de Sibérie, née au sein d’une famille musicienne, elle se forme au violoncelle avec Evgueny Nilov dans une école pour surdoués, également fréquentée par Maxim Vengerov et Vadim Repin. Lauréate (Deuxième Prix) du Concours de Munich en 1994, elle s’y installe à partir de 1995 et travaille avec Walter Nothas et David Geringas. Sa victoire au Concours Adam en Nouvelle-Zélande lance sa carrière internationale qui la mène à jouer avec succès en Asie, en Europe, en Amérique du Sud, en Russie, avec les orchestres les plus grands comme l’Orchestre Philharmonique National de Russie, le solistes de Moscou, l’Orchestre de Paris et le London Symphony Orchestra. Lauréate du prestigieux Concours Pablo Casals en 2000, elle donne ses premiers concerts avec Mstislav Rostropovitch. En 2009, elle a accompagné l’Orchestre National d’Île de France en tournée, a donné un concert au Cadogan Hall de Londres et s’est produite au Japon à trois reprises, notamment avec le célèbre danseur japonais Saburo Teshigawara.

Remarquable chambriste, elle joue avec d’éminents musiciens tels Yuri Bashmet, Gidon Kremer, Maxim Vengerov et Paul Badura-Skoda avec qui elle interprète l’intégrale des sonates pour violoncelle et piano de Beethoven. En contrat exclusif avec Accord Universal, elle a déjà enregistré un album d’œuvres contemporaines, suivi d’un disque dédié à Schubert, Franck et Stravinsky, mais c’est avec son disque consacré à Kodály, Ysaÿe, Tchérepnine et Cassadó qu’elle s’impose auprès de la presse comme “la nouvelle diva du violoncelle”. En 2008, elle grave le Concerto n°2 de Penderecki avec Antoni Wit et l’Orchestre Philharmonique de Varsovie et son enregistrement des Suites de Bach est récemment sorti chez Mirare. Elle joue un violoncelle Antonio Stradivarius “Vaslin” de 1725, généreusement prêté par le groupe LVMH.

Discographie
En écoute
  • Bach - Six Suites pour Violoncelle - Suite pour violoncelle seul n°1 en sol majeur BWV 1007 - Prélude
  • Chopin - Alkan - frédéric Chopin - Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur opus 65 - Largo
  • Chopin - Alkan - Charles-Valentin Alkan - Sonate de concert en mi majeur pour violoncelle et piano opus 47 - Finale alla Saltarella
Galerie