Shani Diluka

Piano
Biographie

« Révélatrice », « profondeur sonore », « virtuosité ailée » sont autant de mots que l’on peut lire pour qualifier cette interprète hors norme.

Très jeune déjà, le jeu de Shani Diluka fascine. Remarquée par le programme établi par la Princesse Grace de Monaco à l’âge de 6 ans, elle est alors sélectionnée pour participer à un programme spécialisé de l’Académie Prince Rainier III dans la Principauté. Rapidement, les encouragements et les premiers engagements débutent : à l’âge de neuf ans son premier récital, à douze ans la première partie d’un concert d’Hélène Grimaud à L’Acropolis de Nice. Après de brillantes études couronnées par un premier prix à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris tout en se perfectionnant auprès de Marie-Françoise Bucquet et Jorge Chaminé, la rencontre avec Leon Fleisher orientera définitivement une carrière déjà prometteuse. Elle rencontrera également Maria João Pires et Murray Perahia, ces deux astres du piano émus par cette jeune artiste lui proposeront un travail en étroite collaboration. Ces belles rencontres se poursuivent en 2005 où elle intègre la très prestigieuse Fondation de Côme, présidée par Martha Argerich, où seuls six pianistes sont choisis chaque année dans le monde. Invitée des grandes salles, Shani Diluka se produit régulièrement au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Salle Pleyel ou à la Cité de la Musique, au Festival de La Roque d’Anthéron, au Théâtre de La Fenice de Venise, à l’Arsenal de Metz, à La Folle Journée de Tokyo… Elle collabore également avec de nombreux orchestres, notamment le Philharmonique de Radio France, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, l’Orchestre de Wurtemberg, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine…
Shani Diluka est aussi la partenaire de musique de chambre régulière de grands ensembles et solistes tels que les quatuors Pražák, Ysaÿe, Ebène ainsi que de Valentin Erben du quatuor Alban Berg, de l’immense Teresa Berganza et tout prochainement de la soprano Natalie Dessay.
Le talent de Shani Diluka s’exprime tant à la scène qu’au disque. En 2007 son premier enregistrement (Mirare) consacré à Edvard Grieg fut « Choc » du Monde de la Musique, « RTL d’Or », disque du mois ARTE, 5/5 Diapason, ainsi que 4 étoiles pour la chaîne de radio allemande Bayern 4 Klassik. Son deuxième enregistrement consacré à Felix Mendelssohn paru également chez Mirare confirme l’enthousiasme de la presse à son égard avec une fois encore les plus belles récompenses : enregistrement de l’année pour ARTE, « Choc » du Monde de la Musique, « RTL d’Or », Sélection Mezzo, ainsi que 5/5 Diapason, et 10 /10 pour le très exigeant Classics Today. Durant la saison 2010/2011, Shani Diluka est entre autres en tournée en Allemagne à Berlin, Düsseldorf, Hambourg, en concert au Festival de la Grange de Meslay avec le Royal Swedish Orchestra, pour une intégrale des concertos de Beethoven aux cotés d’Aldo Ciccolini, Nicholas Angelich et Abdel Rahman El Bacha…

Discographie
En écoute
  • Grieg - Concerto pour piano - Pièces Lyriques - Arietta opus 12 n°1
  • Felix Mendelssohn - Romances sans paroles - En fa dièse mineur opus 67 n°2
  • Beethoven - Concertos pour piano et orchestre n°1 & 2 - Concerto pour piano et orchestre n°1 en ut majeur opus 15
  • ROAD 66 - Philip Glass - Etude n°9
Galerie