Wilhelm Friedemann Bach

Clavecin - Clavicorde

 

La musique de W. F. Bach nous éclaire sur un musicien hors de commun, qui nous livre un univers étrange et passionné. A travers les quatre genres présents sur cet enregistrement, entre style ancien et aperçus visionnaires, le compositeur révèle une intimité troublante et un pan d'une époque captivante.

    

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Fantasie in d-moll FK 19 5'08
  • 2 Polonaise VII in E-Dur 3'16
  • 3 Polonaise VIII in e-moll * 3'59
  • 4 Fuga III in d-moll 1’10
  • 5 Sonata in G-Dur, FK 7 - Andantino, Allegro di molto 3'19
  • 6 Sonata in G-Dur, FK 7 - Lamento 4'25
  • 7 Sonata in G-Dur, FK 7 - Presto 3'21
  • 8 Fuga I in C-Dur 1'33
  • 9 Fuga II in c-moll 2'12
  • 10 Polonaise I in C-Dur 3'52
  • 11 Fantasie in c-moll, FK nv2 * 6'12
  • 12 Sonata in D-Dur, FK 3 - Un poco allegro 6'35
  • 13 Sonata in D-Dur, FK 3 - Adagio 5'22
  • 14 Sonata in D-Dur, FK 3 - Vivace 6'48
  • 15 Polonaise XI in G-Dur 3'37
  • 16 Fantasie in a-moll FK 23 3'19
  • 17 Fuga VI in e-moll 3'04
  • * clavicorde
Total 67'12
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

"Sans jamais annoncer où il va, l'ombrageux fils de Bach nous mène à d'imprévisibles destinations dont la jeune artiste connaît chaque recoin. Paris risqué pour un premier disque, et réussite éclatante." Philippe Ramin

Diapason, Juin 2009

Une claveciniste jeune et douée s’attaque à l’une des musiques les plus originales : splendide.

En quelques mots, c’est la meilleure compilation de musique pour clavier de WF Bach que j’ai jamais entendue, bien qu’il en existe plusieurs versions exceptionnelles.

L’intuition de Maude Gratton pour choisir ses œuvres témoigne d’une profonde maturité et d’une grande finesse de perception ; son interprétation est tout simplement captivante, elle semble suivre le compositeur dans ses envolées fantaisistes tout en maîtrisant sa rigueur avec la même adresse. Elle ne craint pas les prises de risques, il faut un doigté assuré pour extraire les effets percussifs d’un clavicorde sans sacrifier le son (aidé cela dit par une prise de son rapprochée).

 C’est une musique qui ne demande qu’à être écoutée. Que dire de plus, si ce n’est que je l’ai aussitôt transférée sur mon iPod. Fabrice Fitch

Gramophone - Awards 2009