Chopin - Mazurkas

Piano

Tendres ou fantasques, mélancoliques ou enjouées, les mazurkas de Chopin reflètent la nostalgie de sa Pologne natale. Toutes les subtilités et les audaces d’une harmonie presque indéfinissable s’y répandent dans des nuances pleines d’émotion et d’imprévu, car disait Henri Heine, « Chopin n’est pas seulement virtuose, il est aussi poète ».

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Mazurka en la mineur opus 68 n°2 (1827) 2'29
  • 2 Mazurka en fa mineur opus 7 n°3 (1830/31) 2'32
  • 3 Mazurkas opus 17 n°1 en si bémol majeur (1832/33) 2'04
  • 4 Mazurkas opus 17 n°2 en mi mineur (1832/33) 1'58
  • 5 Mazurkas opus 17 n°3 en la bémol majeur (1832/33) 4'36
  • 6 Mazurkas opus 17 n°4 en la mineur (1832/33) 4'27
  • 7 Mazurka en si bémol majeur KK IV b n°1 (24 juin 1832) 1'02
  • 8 Mazurkas opus 24 n°1 en sol mineur (1834/35) 2'49
  • 9 Mazurkas opus 24 n°2 en do majeur (1834/35) 2'10
  • 10 Mazurkas opus 24 n°3 en la bémol majeur (1834/35) 2'03
  • 11 Mazurkas opus 24 n°4 en si bémol mineur (1834/35) 4'44
  • 12 Mazurka en sol majeur opus 67 n°1 (1835) 1'14
  • 13 Mazurka en do majeur opus 67 n°3 (1835) 1'44
  • 14 Mazurkas opus 33 n°1 en do mineur (1836/37) 1'40
  • 15 Mazurkas opus 33 n°2 en ré majeur (1837/38) 1'06
  • 16 Mazurkas opus 33 n°3 en ré bémol majeur (1836/37) 2'30
  • 17 Mazurkas opus 33 n°4 en si mineur (1837/38) 3'47
  • 18 Mazurka en mi mineur opus 41 n°1 (Novembre 1838) 1'41
  • 19 Mazurka en do dièse mineur opus 41 n°4 (Juillet 1839) 2'11
  • 20 Mazurka en la mineur KK II b n°5 “ À Emile Gaillard” (1841) 1'26
  • 21 Mazurka en do dièse mineur opus 50 n°3 (1841/42) 5'22
  • 23 Mazurka en la mineur opus 67 n°4 (1846) 2'48
  • 24 Mazurka en sol mineur opus 67 n°2 (1849) 2'54
  • 25 Mazurka en fa mineur opus 63 n°2 (1846) 4'55
  • 26 Mazurka en do dièse mineur opus 63 n°3 (1846) 3'28
  • 27 Mazurka en fa mineur opus 68 n°4 (1849) 2'04
  • 28 Mazurka en fa mineur opus 63 n°2 (1846) 1'55
  • 29 Mazurka en do dièse mineur opus 63 n°3 (1846) 2'25
  • 30 Mazurka en fa mineur opus 68 n°4 (1849) 2'15
Total 76'19
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

Fonoforum

Dès les premiers accords de ce récital, l’oreille se dresse, et l’on reste saisi jusqu’à la fin par ce voyage chronologique dans l’univers des Mazurkas de Chopin, et fasciné par l’élégance du jeu et le toucher de velours, qui représente le cœur de cette musique.

Iddo Bar-Shaï, 30 ans, formé auprès de Pnina Salzman à Tel Aviv et auprès d’autres Israéliens inconnus chez nous, s’aventure dans ces interprétations qui vont bien au-delà du domaine des (soi-disantes) valeurs sûres : il interprète d’une manière décidée ce choix de Mazurkas, et il joue les rythmes chevaleresques, les courbes mélodiques et les finesses harmoniques avec une liberté et une prononciation épanouie, avec une perfection pianistique et toute l’essence musicale.

Il est un musicien fabuleux dans les legatos et les pianissimo, et il joue ces 30 pièces avec une fantaisie fraîche et sans cesse renouvelée, sans jamais jouer de manière trop lourde ou trop forte. Bar-Shaï arrive en même temps à donner avec beaucoup de naturel une forme convaincante à chaque Mazurka, tout en respectant l’art intime de Chopin, duquel Berlioz disait que le compositeur l’avait rendu « deux fois plus intéressant grâce à la douceur du jeu, les marteaux semblant caresser les cordes ».