Bach - Pièces pour piano

Piano

Erigée pour nous instruire et élever nos âmes, l’œuvre pour clavier de Bach nous fait voyager dans l’Italie concertante, nous invite à la danse ou à l’improvisation. De l’émouvant Caprice sur le départ du frère bien aimé au Concerto italien en passant par la première Partita, la pianiste Claire-Marie Le Guay offre un portrait de Bach et dévoile les multiples facettes de ce génie : improvisateur virtuose, pédagogue, bâtisseur de cathédrales sonores.    

   

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Concerto italien BWV 971 - Allegro 3'57
  • 2 Concerto italien BWV 971 - Andante 4'51
  • 3 Concerto italien BWV 971 - Presto 3'59
  • 4 Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992 - Adagio 1'58
  • 5 Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992 - Andante 1'19
  • 6 Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992 - Adagiosissimo 2'40
  • 7 Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992 0'30
  • 8 Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992 - Allegro poco 1'16
  • 9 Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992 - Fuga all’imitatione della cornetta di Posta 2'25
  • 10 Sinfonia n°11 en sol mineur BWV 797 3'10
  • 11 Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 - Praeludium 2'06
  • 12 Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 - Allemande 3'12
  • 13 Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 - Corrente 2'58
  • 14 Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 - Sarabande 5'26
  • 15 Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 - Menuet 3'02
  • 16 Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 - Gigue 2'30
  • 17 Invention n°14 en si bémol majeur BWV 785 1'34
  • 18 Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903 - Fantasia 6'50
  • 19 Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903 - Fugue 4'51
Total 58'34
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

Nul besoin de trop contraster ou de faire preuve d'une excessive complaisance. Il suffit de chanter. Et le voyage s'accomplit. Luc Nevers - Choc de Classica, février 2015