La … 577-598, in : Encyclopédie de géographie/sous la direction d’Antoine Bailly, Robert Ferras, D. Pumain, Paris, Economica, 1132 p. SELLTIZ (C.), WRIGHTSMAN (L S.), COOK (S.W. le modèle de la minimisation des coûts de transport. CLARK (G.), 1984, Innovation diffusion: contemporary geographical approaches, Norwich, Geo Books CATMOG No. Par exemple, pour Hettner (1859-1941), la géographie est une discipline qui est à la fois nomothétique et idiographique. ELIOT (E.), 1997, « La diffusion du virus du SIDA en Inde », Mappemonde, no 3, pp. Pédagogies). 110Dans cette section, il faut décrire les étapes méthodologiques successives de votre recherche i.e. Il faut employer les instruments les mieux adaptés aux conditions de la recherche : la nature du problème, le genre de situation de recherche, l’équipe de recherche... 39Ainsi toute méthodologie dite scientifique, a-t-elle des exigences minimales pour être reconnue comme telle : 40La science n’est pas uniquement un ensemble de connaissances ; elle est aussi un ensemble de procédés et de techniques permettant l’acquisition de ces connaissances. Extrait de : QUIVY (R.), VAN CAMPENHOUDT (L), 1988, Manuel de recherche en Sciences Sociales, Paris, Dunod, 271 p. 101Un projet de recherche comprend les éléments suivants : 1021. une brève présentation du sujet de recherche ; 1032. une revue de la littérature : il est nécessaire d’entreprendre une analyse critique de la littérature scientifique sur votre sujet. la maîtrise d’instruments de collecte et de vérification de données non directement observables. 383-397. OpenEdition est un portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. Gumuchian, H., & Marois, C. 2000. C’est le domaine de l’aide à la décision qui est ainsi privilégié, au sein du champ de l’aménagement. La recherche en éducation : étapes et approches constitue une introduction générale aux méthodes de recherche en éducation. Tout travail de recherche scientifique classique peut ainsi se définir : il s’agit d’un effort, rigoureux, progressif et systématique d’éclaircissement d’une situation, d’un fait ou d’un ensemble de faits à l’aide d’outils et de techniques spécifiques. la critique de provenance touche l’origine de la source l’historien en tirera des conclusions sur la … Un intérêt majeur de l’étude prospective en géographie, notamment dans le domaine de la prospective territoriale, « est d’amener à penser les systèmes de production d’espace dans leur dynamique, à formuler des hypothèses, à prendre des risques [...] » (Brunet, 1993). 5, p. 91) [5] : 36– d’abord une compréhension des techniques et des instruments ; il faut savoir évaluer l’aptitude d’une technique ou d’un instrument à répondre à la question posée. fig. ), 1973, « Pluralism in Geomorphology », Proceedings of the Association of American Geographers (5), pp. 66La recherche appliquée utilise une démarche orientée vers la solution d’un problème concret et immédiat. les modèles mathématiques : les modèles de gravitation ou les modèles de régression appartiennent à cette catégorie ; les modèles de systèmes : ce sont des modèles schématisant la structure d’un système où les principales composantes de ce système vont être identifiées ; les modèles de flux ou les modèles de circulation en sont des exemples ; les modèles prédictifs : ce sont des modèles reproduisant la « mécanique » d’un phénomène dans l’espace ; modèles fonctionnels ou de simulation, ils permettent de faire de la prédiction sur l’évolution d’un système particulier ; les modèles graphiques, ou chorématiques, représentant la structure d’un territoire ou d’un espace. 102 CHAPITRE II MÉTHODOLOGIE DE RECHERCHE Ce chapitre traite des questions méthodologiques. 118Un schéma opérationnel est une composante d’un projet de recherche qui rassemble les étapes opérationnelles de cette recherche. 103-113. Cette démarche par la démonstration correspond à l’un des critères importants d’une démarche scientifique i.e. La méthode est le principe directeur qui peut y conduire. La nécessité impérieuse d’une formalisation s’impose alors d’elle-même. « Le terrain » du géographe, celui qui a fait les beaux jours de la discipline, n’a pas d’idées en lui-même et encore moins de réponses : il permet de tester des hypothèses antérieures, il suppose que le chercheur ait formulé des questions préalables sur le phénomène étudié ; dans le même temps, l’obsession de la validité des résultats qu’il obtiendra doit être sans cesse présente (cf. Démarche déductive et démarche inductive en géographie, 2.2. Des ouvertures sont proposées au sein de disciplines voisines : se reporter particulièrement aux travaux contemporains de micro-histoire menés à Turin autour d’un auteur tel Carlo Ginzburg [8]. 259-263. On reproche à la géographie de l’époque de ne pas avoir un discours explicatif comme dans les autres sciences sociales. Les principales méthodes et leurs caractéristiques, 2.2.3. Définition des variables : du concept retenu au choix des variables, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-1.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-2.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-3.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-4.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-5.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-6.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-7.jpg, http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14796/img-8.jpg, Suggérer l'acquisition à votre bibliothèque. Pour répondre à cette question, Jean-Michel Berthelot (L’intelligence du social, 1990, PUF) a dégagé six grands « schèmes d’intelligibilité » au sein des sciences sociales. § 2.1.6). Extrait de DESLAURIERS (J P), 1988.1. U.). La connaissance est une machinerie qui informe le monde – les choses, les plantes, les animaux, les hommes – c’est-à-dire le soumet à son expérimentation, en vue d’un travail de remise en forme » (Dolle, 1984). Cela a permis de dégager des oppositions majeures entre un discours hivernal extrêmement structuré autour de quelques thèmes (ski, soleil, station) et un discours estival moins organisé et hiérarchisé. Elles visent pour la plupart à l’explication et à l’interprétation du monde. 29La méthodologie scientifique permet la mise en œuvre des exigences théoriques et opératoires de l’observation ; ainsi elle confère aux résultats un fondement légitime. Les exigences et les critères de la méthode scientifique, 2.1.3.2. En effet, il y a ceux qui privilégient certaines variables comme la distance, la proximité ou le voisinage. méthode inductive (raisonnement qui va du particulier au général, des faits aux lois) (cf. Pour le géographe, la collecte de données peut être selon L.L. 48Dans la recherche scientifique, on peut reconnaître deux types de raisonnement : la déduction et l’induction. L’autre façon consiste à étudier une question d’une façon longitudinale i.e. Les hypothèses « a-prioristes » sont exploratoires : elles sont formulées dans le but de soulever des interrogations. 1991, p. 252) (fig. 1021-1040. 93Évidemment, selon le type d’approche, certains modèles s’inspirent plus d’une approche plus néoclassique ou économique, plus comportementale ou plus institutionnelle, ou encore sont plus orientés vers l’économie politique, etc. Dans ce modèle de diffusion, le temps est une dimension centrale ainsi que la notion de voisinage. Après quelques brefs rappels sur la démarche scientifique en général, ce deuxième chapitre évoque les principaux types de recherche existant en le nécessaire recours géographie, à la modélisation, et les diverses étapes indispensables à retenir et à franchir successivement lors de l’élaboration de tout projet de recherche. Au géographe à privilégier une telle entrée : ce peut être là l’une de ses spécificités au sein d’un champ d’intervention où se côtoient de forts nombreuses disciplines. Aménagement développement territorial, environnement, Hervé GUMUCHIAN, Claude MAROIS, avec la collaboration de Véronique 46La véritable remise en question de la géographie classique arrive dans les années 50 (cf. Elle vise à établir des règles et des lois ; cette conception vise la schématisation du phénomène étudié et la comparaison entre les lieux dans le but d’en dégager les ressemblances ou les similitudes. Il est divisé en deux parties. 61En géographie, comme dans les autres sciences sociales, plusieurs conceptions méthodologiques se sont manifestées dès l’origine : il en est ainsi de la nette distinction entre le rationalisme et l’empirisme. UQAM, 1987, Cahier de méthodologie, Montréal, Université du Québec à Montréal, 4e édition, 231 p. AKTOUF (O. Il englobe un ensemble de processus qui décrivent ou expliquent plusieurs phénomènes de déplacement ou de circulation dans le continuum spatio-temporel. une démarche qui mène à des généralisations dans le but de décrire et même dans une certaine mesure d’expliquer. 1.2. et al., 1990, Savoir préparer une recherche. Cela vaut pour chacune des étapes ; ainsi, peut-on considérer (ci. quelles sont les caractéristiques de la « zone » d’étude ? GHIGLIONE (R.) et al., 1980, Manuel d’analyse de contenu, Paris, Colin, 159 p. (coll. ), 1985, « Understanding and Predicting the Physical World » pp. 9.1). HARING (L.L. Elle s’intéresse aux particularités des lieux, à leurs caractéristiques uniques... Quant à la conception nomothétique, elle recherche des similitudes et des proximités. Méthod’sup). Chapitre 1. Technical paper NCGIA, 89-4, 20 p. ASHER (H.B. 113L’idée essentielle à mémoriser, dès le début du travail de recherche, est la suivante : dans la mesure du possible, les investissements successifs doivent être immédiatement valorisés sous une forme quasi définitive ou du moins susceptible de l’être au moindre effort. GRAWITZ (M.), 1993, Méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz, 870 p. GRAWITZ (M.), 1994, Lexique des sciences sociales, Paris, Dalloz, 402 p. GREGORY (K.J. 65La recherche empirique renvoie à une démarche de nature, pour l’essentiel, hypothético-déductive. 3Le recours au terme de « scientifique » nécessite d’évoquer, même rapidement, ce que l’on entend derrière l’expression de « recherche scientifique » et donc derrière le terme de « science ». 29-33. Le modèle opérationnel comprend : 112La gestion de son temps par le chercheur-débutant n’est pas chose si aisée qu’il n’y paraît au premier abord. En général, elle est beaucoup moins valorisée que la démarche par déduction. Méthodologie de la Recherche PDF – Réussir son mémoire ou sa thèse en sciences gestion Mener à bien un travail de recherche, qu’il s’agisse d’un mémoire, d’une thèse ou d’un projet de publication, est un exercice de 6-20. Qu’il s’agisse d’expliquer la participation politique (vote, manifestation) ou les conduites économiques (mode de consommation...), on s’intéresse dans cette optique aux intentions des acteurs et à leurs stratégies. Library: search and survey for existing relevant published materials, Cartography: analysis of existing maps, air photos and imageries, Field: acquisition of new data; mapping and interviewing procedures » (p. 29). Nouvelle édition [en ligne]. 515-516. Il s’agit de termes qui ont un sens construit et univoque dans le cadre d’un champ scientifique ou d’une théorie donnée. Il existe diverses variantes de ce modèle explicatif. Toute démarche de recherche comporte une dimension évolutive ou cyclique de la recherche comme le montre R. Quivy et L. Van Campenhoudt (1988) dans le schéma suivant. Von Thünen, théorie des places centrales de W. Christaller et Lôsch, schéma théorique de Ph. ), 1991, « Épistémologie de la géographie humaine » in : Les concepts de la géographie humaine/sous la direction d’A. En revanche, pour les empiristes, la démarche de recherche s’inspire de la réalité ou de l’expérience : ils puisent leurs connaissances dans cette même observation de la réalité : « À l’opposé, l’empiriste affirme que l’origine de la connaissance se trouve dans l’expérience. Cette conceptualisation est-elle un effort de théorisation et montre-t-elle la compréhension du sujet ? Il faut donc passer par une série d’étapes nécessaires. ), 1985, The Nature of Physical Geography, London, Edward Arnold, 262 p. HAGGETT (P.), 1966, Locational Analysis in Human Geography, New York, St. Martin’s Press. ), 1986, Concepts et méthodes de la géographie, Montréal, Toronto, Guérin, 177 p. PINI (G.), 1991, « L’interaction spatiale » pp. Méthodologie pratique d’un projet de recherche. est-ce une « région » administrative, économique, sociale, culturelle, politique ou une « région » naturelle ? « Ce n’est pas le phénomène lui-même, c’est une abstraction, une pensée, un moyen de connaissance » (Grawitz, 1993). En effet, c’est un raisonnement qui part de la formulation d’une hypothèse ou de la confrontation d’une théorie ou d’un modèle avec la réalité. ), 1992, La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 246 p. LACOUR (C.), PUISSANT (S.), 1991, « Géographie appliquée et science des territoires » pp. ), HUGGETT (R.J.), 1980, Modelling in geography : a mathematical approach, Torowa, N.J., Barnes and Noble Books, 338 p. TINKLER (K.J. et al., 1965, The Science of Geography, Washington, D.C., National Academy of Science and National Research Council. C’est une représentation de la réalité qui permet une explication temporaire ou définitive d’un phénomène ou d’un système en cours d’étude : « Un modèle est une représentation schématique de la réalité élaborée en vue d’une démonstration » (Haggett, 1973 in : Dictionnaire de la Géographie, Economica, p. 311). (1991, p. 139) on appelle hypothético-déductive « la déduction qui part de propositions initiales, provisoires et modifiables après vérification ». Il en va de même d’un paysage urbain ou rural, quel que soit son degré d’urbanité ou de ruralité ! Cela consiste à construire un plan de recherche comprenant : 117Ainsi, planifier sa recherche est à la fois un programme de travail et un instrument de coordination. Il en va ainsi pour les recherches bibliographiques initiales : prendre les références exactes de l’ouvrage ou de l’article selon les normes fiables de présentation, construire un résumé selon l’optique du sujet traité, prévoir les mots-clés pertinents ; autant d’attitudes qui éviteront une seconde lecture ou un retour aux sources documentaires en fin de travail, alors que la disponibilité en temps s’amenuise. Les études de vérification sont des exemples ; ce type de recherche où la démarche déductive domine fait que le chercheur est confronté, directement dans la réalité, à la valeur d’une hypothèse, d’un modèle ou d’une théorie. C’est le type même de l’observation pré-scientifique. C’est cet ensemble de procédés et de techniques qui constitue la méthodologie de la recherche ; grâce à cette méthodologie clairement énoncée, les connaissances peuvent être jugées objectivement par la communauté scientifique concernée. ), 1982, Applied Geography: Selected Perfections, New York, Prentice Hall. chapitre 9, fig. Le concept ne se limite pas cependant à l’espace absolu ; c’est le concept d’espace relatif qui domine : il est à la fois support (contenant) et signifié (contenu). CADWALLADER (M.), 1992, Migration and Residential Mobility : Macro and Micro Approaches, Madison : The University of Wisconsin Press, 275 p. COSTA (J.E. La question de l’échelle retenue ? La dénotation, le sens objectif d’un mot. 92Ce sont des modèles qui tiennent compte explicitement de l’espace et qui sont une représentation plus ou moins simplifiée de la réalité. quel est le type de collecte de données ? Selon Harvey (1969), coexistent plusieurs types de théories, qui se distinguent les uns des autres par leur degré de formalisation et leur niveau d’abstraction. L’objet de la géographie, l’espace, donne lieu au recours au terrain. Ces rappels ne sont destinés qu’à interpeller le jeune chercheur débutant et à l’inciter à pratiquer un questionnement personnel indispensable. 127-154. Méthodologie de la recherche documentaire Donner de la valeur à sa bibliographie Notation: Evaluer les documents trouvés Recenser et noter toutes les remarques et les idées trouvées Evaluer la … ), 1984, « The Geography of Geomorphologists in the United States », Professional Geographer, 36, pp. ), 1978, Human geography: theories and their applications, Oxford, Oxford University Press, 180 p. CHOLLEY (A. 297-305. Ces derniers se développent dans le cadre de contrats signés entre les équipes de recherche relevant d’universités et des collectivités locales et territoriales, des associations de développement ou des bureaux d’études. À titre d’exemple, la construction d’un modèle mathématique suppose trois étapes essentielles : 91Ainsi, la démarche de modélisation implique-t-elle la construction d’une structure simplifiée de la réalité, partie essentielle de la construction d’une théorie. 1 Quelques grandes figures de l’épistémologieExtrait de Sciences Humaines, no 80, février 1998, p. 18. ), 1993, « Structural spatial interaction », Professional Geographer, 45 (3), pp. La définition et la justification de l’espace étudié. Dans la réalité des recherches, ces modes d’analyse interfèrent entre eux. 75L’analyse synchronique représente ou étudie des faits qui sont arrivés en même temps, simultanément. 2. l’ensemble de tous les individus ou objets ou unités géographiques composant la population ; ou à partir d’un échantillon i.e. Modèles de la localisation et d’utilisation du sol : le modèle de Christaller des places centrales. Méthodologie du travail universitaire en géographie / Yveline Dévérin Jeudi 10h30-12h30 / Vendredi 10h30 – 12h30. 1591-1601. ), BÉGUIN (H.), 1990, Introduction à la géographie humaine, Paris, Masson, 2e édition, 188 p. BAILLY (A. Les méthodes développent des réseaux sociaux et actualisent un potentiel humain. Définir des conjectures, créer des situations propices à l’apprentissage et au modeling du comportement. 126Elle peut se faire soit auprès d’une population i.e. La modélisation remplit trois grands types de fonctions : 84Parmi les fonctions dévolues à la modélisation, il en est une centrale : participer à l’enrichissement voire à la construction d’une théorie. 22Dans le cas présent, l’outil informatique a fonctionné comme « filtre neutre » appliqué à deux corpus comparables élaborés à partir de conditions de production homogènes ; 23– s’immerger totalement dans la « réalité » observée, afin d’essayer de l’appréhender de l’intérieur. Ainsi, faut-il décrire un état de la question, d’une façon intégrée et synthétique, des travaux les plus pertinents et les plus importants. GOULD (P.), 1990, « Le SIDA. 99Il s’agit ensuite de définir une stratégie de recherche afin d’atteindre les objectifs que l’on s’est fixés. 33Fait scientifique, observation, théorie, concept, modèle, méthode, hypothèse : autant de termes dont il s’agit pour l’étudiant-chercheur de bien maîtriser le sens et le contenu, faute de quoi, la pertinence de la recherche conduite, ainsi que la validité des résultats obtenus, pourront être sujet à caution. 11 est important de définir précisément avec détails chacune de ces étapes, chacune étant une opération comportant une fonction bien précise. ), 1971, Guide de l’étudiant en géographie, Paris, PUF, 158 p. MIALARET (G.), 1996, Statistiques, Paris, PUF, IX, 219 p. (Coll. § 2.1.2.). 129La modeste ambition de ce deuxième chapitre intitulé « La démarche scientifique en géographie » était d’insister sur les différentes phases d’une recherche, la manière dont ces diverses phases s’articulent. ), 1989, Introduction aux méthodes des sciences sociales, Toulouse, Privat, 2e édition, 240 p. LOUVEAUX (F.V. ), 1985, Techniques de l’expression écrite et orale, Paris, ed. Faut-il admettre pour autant qu’il n’y a pas lieu de tendre vers l’objectivité ? Remarque – Ce calendrier indicatif met en évidence un fait essentiel : la phase de mise au propre et de rédaction progressive du mémoire s’étend sur presque toute l’année universitaire. MÉTHODE DE LA DISSERTATION EN GÉOGRAPHIE Ne jamais se précipiter sur son stylo dès le sujet distribué. C - 13013 Marseille FranceVous pouvez également nous indiquer à l'aide du formulaire suivant les coordonnées de votre institution ou de votre bibliothèque afin que nous les contactions pour leur suggérer l’achat de ce livre. Les principales méthodes en sciences sociales et en géographie, 2.2.2. On peut étudier un problème à micro-échelle (grande échelle géographique), à méso-échelle ou à macro-échelle (petite échelle géographique). Les personnes sont des sujets qui s’auto-analysent et avec qui on collabore. Morphologie et histoire, Paris, Flammarion, Nouvelle Bibliothèque Scientifique, 304 p. ACKERMAN (E.A.) Bailly et al., Paris, Masson, 247 p. RICH (D.C.), 1980, Potential models in human geography, NORWICH, Geo Books CATMOG, no 26, 38 p. ROBERT (A. authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. Le pré-requis essentiel est la formulation d’un sujet ou d’un problème de recherche5. Si la démarche déductive passe par la formulation d’une ou de plusieurs hypothèses, de modèles ou de théories, toute la construction de la recherche elle-même passe par des étapes plus solides et plus défendables : « ... la méthode hypothético-déductive permet de poser les problèmes au cœur même du sujet ou des systèmes, de s’appuyer sur une logique de raisonnement clairement indiquée et comprise » (Bailly et al. une dépendance très forte à l’égard de techniques et d’instruments qui vont constituer autant de refuges permettant d’évacuer les questions fondamentales ; une trop forte préoccupation accordée à la méthodologie, qui va inhiber l’imagination du chercheur ; ce dernier risque alors de confondre la fin avec les moyens. LOUBET DEL BAYLE (J.L. 2.8). 45Cette double vision a toujours existé en géographie entre la recherche de généralisations ou la volonté d’une description spécifique des lieux. Tester des hypothèses, des modèles ou des théories et les confronter à la réalité. 15« L’observation peut être définie comme la considération attentive des faits, afin de les mieux connaître » (Loubet Del Bayle, 1989) [3]. Pour cerner les contours de cette mythologie, une méthode informatique AAAD75 (Approximation Automatique de l’Analyse du Discours) a été utilisée et appliquée aux deux corpus constitués : les textes publicitaires de la saison hivernale et ceux de la saison estivale.