A ce jour, leur vaccination dépend des pays où elles résident. La question qu'on se pose si les vaccins anti- Covid-19 qui seront sur le marché ou qui le sont éjà conviendront-ils aux femmes enceintes ? LIVI c'est un médecin sur votre téléphone pour prendre en charge les symptômes les plus courants ! Les programmes Olo et Services intégrés en périnatalité et petite enfance (SIPPE) sont toujours offerts en centre local de services communautaires (CLSC). Asymptomatique du Covid-19 : qu'est-ce qu'un porteur sain ? (, 15 - Front. Le docteur Daniele De Luca de l'hôpital Antoine-Béclère de Clamart, auteur de l'étude rapportée dans le revue Nature Communications a indiqué à l'AFP : "Nous avons montré que la transmission de la mère au fœtus est possible via le placenta dans les dernières semaines de grossesse" et de rajouter "La mauvaise nouvelle, c’est que ça puisse se produire. Diapo : Covid-19 : comment éviter de tomber malade dans les lieux à risque ? La pandémie de la COVID-19 crée des inquiétudes, particulièrement pour les femmes enceintes et les personnes aux prises avec des maladies chroniques. Comment différencier grippe et coronavirus ? Nos réponses sont basées sur les dernières études publiées à ce jour. A ce propos, l’OMS recommande de dépister en priorité les femmes enceintes présentant des symptômes de covid-19. Selon le syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec, les infirmières enceintes doivent être retirées des endroits sensibles à la COVID-19. Transl Pediatr 2020. Avant même l’intervention du Président de la République ce lundi, le Haut Conseil de la Santé publique leur recommandait d’appliquer, à partir du troisième trimestre de grossesse, les mesures «barrière» conseillées à toute personne fragile. 2004;10:1689-1690. Les femmes enceintes doivent-elles se faire vacciner contre la Covid-19? A ce titre, la recherche d’une grossesse en cours lors de la prise en charge pourrait être utile. Coronavirus: les femmes enceintes et les diabétiques à risque? En France, la campagne de vaccination est en route. COVID-19, celles qui sont enceintes sont plus susceptibles d’être admises aux soins intensifs et de nécessiter une ventilation assistée que celles qui ne sont pas enceintes; Que lors de la grossesse, des changements physiologiques et immunologiques rendent la femme enceinte plus vulnérable aux infections respiratoires; Une nouvelle étude menée par des chercheurs du Massachusetts General Hospital pourrait bien remettre le sujet sur la table. Elles étaient toutefois plus à risque d'avoir besoin d'une admission dans une unité de soins intensifs dans le cas où elles développaient une forme grave de la maladie, et plus à risque d'accoucher prématurément. Toutefois, comme pour toutes les infections, elles doivent porter une attention particulière à la propagation. Au regard de ces études, et en extrapolant à partir des autres cas d’infection par un coronavirus (SARS-CoV et MERS-CoV)6,7 pendant la grossesse, il semblerait effectivement que ces infections augmentent le risque d’accouchements prématurés, de fausses couches et de décès du fœtus. Selon l’une des études5, certains enfants avaient des symptômes particuliers (détresse respiratoire, cyanose, saignements gastrique et un décès), mais aucun n’avait été testé positif au test de détection de l’infection. Ces questions reviennent souvent depuis le début de la pandémie. 5.8.20 – Après évaluation des derniers résultats scientifiques concernant le COVID-19 et la grossesse, l’OFSP et la SSGO concluent que les femmes enceintes font partie des personnes vulnérables. Le suivi postnatal à domicile est maintenu. (, 5 - Zhu H, Wang L, Fang C, et al. Jusqu’à maintenant, les femmes enceintes ne semblent pas particulièrement menacées par la COVID-19. La maladie à coronavirus (COVID‑19) au Québec, Consignes pour les visiteurs dans les centres hospitaliers en contexte de COVID‑19, Réponses aux questions sur le coronavirus (COVID‑19) sur les services de santé, Informations pour les parents d'enfants de 0 à 17 ans, Dernière mise à jour : (, 6 - Shek CC, Ng PC, Fung GP, et al. 27 octobre 2020. 5.8m Followers, 144 Following, 1,361 Posts - See Instagram photos and videos from Jessica Garcia (@jessicathivenin) Mais on sait que les femmes enceintes subissent des changements immunologiques et physiologiques qui peuvent les rendre plus sensibles et plus à risque de complications aux infections virales respiratoires. Les femmes enceintes doivent-elles se faire dépister du covid-19 ? Clinical analysis of 10 neonates born to mothers with 2019-nCoV pneumonia. Une étude italienne, publiée en juillet 2020, a également mis en avant, la présence du virus dans un placenta, le cordon ombilical et le lait d'une femme ainsi que des anticorps spécifiques au COVID-19 dans les cordons ombilicaux de plusieurs femmes. 2016;16:105. Vaccination Covid-19 : comment se préparent les EHPAD ? Selon l’état actuel des connaissances, la COVID‑19 ne cause pas de malformation du fœtus à la naissance. Cependant, les chercheurs ont constaté que les femmes enceintes étaient moins susceptibles que les femmes non enceintes de signaler des symptômes de fièvre et de douleurs musculaires. Les femmes enceintes ou allaitantes pourront-elles être prioritaires ? Il est très important que les femmes enceintes s‘y présentent ou y participent. Il faut dire que l’inquiétude peut être légitime, étant entendu que les femmes enceintes sont dans un état « immunosuppresseur », leur immunité est modulée par la grossesse, or l’on sait aujourd’hui que la Covid, dans sa deuxième phase, entraîne précisément un dérèglement du système immunitaire qui … Covid-19 : la vaccination déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes Le Royaume-Uni et les autorités sanitaires françaises déconseillent … Pour les femmes enceintes, les mesures de prévention décrite dans la section Consignes sanitaires pour tous s’appliquent comme pour la population générale. Tous disent que les femmes enceintes ou allaitantes pourraient courir un risque plus important de maladie grave si elles contractaient la COVID-19, et _ surtout dans le cas de femmes qui sont particulièrement exposées au virus _ les risques de ne pas se faire vacciner l’emportent sur les risques inconnus de se faire vacciner. Le 16 mars 2020, une étude chinoise rapportant 4 naissances, publiée dans la revue  Frontiers in Pediatrics15 semblait toutefois rassurante. Les effets sur le long terme sont à ce jour inconnus, au-delà des effets à long terme lié à un faible poids de naissance et une prématurité. Alors que le vaccin tant attendu contre le coronavirus commence à se mettre en place, il est déjà clair que tout le monde n'y aura pas accès. Toutefois, sur les 33 naissances ayant eu lieu dans la cohorte, aucun des nouveaux-nés n’a été testé positif au coronavirus COVID-19. Les travaux révèlent que les manifestations cliniques les plus courantes étaient la fièvre pour 40% ainsi que la toux pour 39% d'entre elles. Pour la première fois, une étude française prouve que les femmes enceintes peuvent transmettre le Covid-19 au fœtus. Une étude américaine réalisée sur 4 500 femmes enceintes, entre fin mars et mi-octobre et publiée par le CDC début novembre 202019 a relevé 2, 6% de nourrissons positifs au COVID-19, la plupart ayant une mère testées positive une semaine avant leur naissance. Les femmes enceintes ou les femmes dont la grossesse a pris fin récemment, celles qui sont plus âgées, en surpoids, ou qui souffrent de maladies préexistantes telles que l’hypertension ou le diabète semblent présenter un risque accru de développer une forme grave de la COVID-19. Selon l’état actuel des connaissances, la COVID‑19 ne cause pas de malformation du fœtus à la naissance. Si le test se révèle positif, elles peuvent avoir besoin de soins spécialisés. Là encore, peu d’études permettent d’apporter une réponse claire sur les conséquences d’une infection pendant la grossesse pour la mère et le bébé, néanmoins, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux Etats-Unis ont publié début novembre 2020 un rapport19 indiquant que, selon une étude réalisée sur 409 000 femmes, dont 23 500 enceintes, ces dernières auraient 3 fois plus de risques de développer des formes graves de l'infection (hospitalisation et placement sous ventilateurs) et 25% de risque en plus d'accoucher prématurément. Et en attendant le tour du "grand public", les femmes enceintes peuvent se poser des questions. Lancet. La question qu'on se pose si les vaccins anti- Covid-19 qui seront sur le marché ou qui le sont éjà conviendront-ils aux femmes enceintes ? À ce jour, il existe peu de données sur les répercussions de la COVID-19 sur les femmes enceintes et sur leur fœtus.Toutefois, les premières informations, qui nous proviennent sur le sujet, sont rassurantes.. Peu de données à ce jour. Personne à risque oblige. Les futurs parents sont encouragés à partager leurs préoccupations ainsi que la présence de symptômes pouvant s’apparenter à la COVID‑19 aux professionnels qui assurent le suivi de grossesse. Ces informations permettront d’assurer un suivi optimal. Les femmes enceintes sont-elles plus à risque de complications en cas d’infection au coronavirus ? Diagnostic médical 7 jours sur 7 de 7h à 23h. Covid : faut-il vacciner les femmes enceintes ? A ce jour, selon la publication la plus récente de l’American Journal of Obstetrics and Gynecology, les mères qui sont en bonne santé, qui ne sont plus susceptibles d’être infectieuses, sont donc encouragées à allaiter12. ️ CORONAVIRUS ️ Une femme enceinte a-t-elle plus de chances d’être infectée par le COVID-19? 2020; Published online February 12, 2020. Au Québec, la travailleuse enceinte ou qui allaite peut se prévaloir d’une affectation préventive dans le cadre du programme Pour une maternité sans danger . Même avant la pandémie de COVID-19, 2,8 millions de femmes enceintes et de nouveau-nés mouraient chaque année, la plupart de causes évitables, selon les estimations, ce qui représente un décès toutes les 11 secondes. A ce titre et en l’absence de vaccin disponible contre le nouveau coronavirus, les femmes enceintes sont invitées à suivre avec la plus grande attention les recommandations de prévention pour éviter les infections : se laver régulièrement les mains avec du savon et de l’eau pendant au moins 20 secondes (ou à défaut avec du gel hydroalcoolique), éviter les personnes malades, ne pas se toucher le visage, se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou le coude lorsque vous éternuez, nettoyer sa chambre et les objets courants, éviter les contacts proches et les lieux très fréquentés…. Fort heureusement, la transmission du virus au fœtus serait extrêmement rare, soit inférieur à 5%. Pediatrics. Découvrez le programme de prévention Pour une maternité sans danger, ses conditions d’admissibilité, l’affectation, le retrait préventif et les rôles. 2020; (published online Feb 12.) Les femmes enceintes sont-elles plus vulnérables que la population générale en cas d’infection par le SARS-Cov-19? 53% des femmes ayant une forme grave (dyspnée au repos) et 94% étant dans un état critique (détresse respiratoire aiguë, choc septique, défaillance multiviscérale) ont accouché par césarienne. (, 7 - Alserehi H, Wali G, Alshukairi A, Alraddadi B. Maybe, but experts need more research. Une étude18 menée par des chercheurs du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de Suède (dirigée par le Dr Erika Molteni du King's College de Londres) auprès d'une population de 1,7 million de femmes révèle que les symptômes des femmes enceintes diffèrent peu de ceux des femmes non enceintes. Les femmes enceintes ont-elles plus de risques de contracter la Covid-19 ?Sont-elles plus fragiles face à cette maladie ? Faut-il présenter les informations avec une pointe d'humour pour toucher le public ? Les statistiques indiquent qu’entre 8 et 11 % des femmes enceintes qui ont contracté la COVID-19 se sont retrouvées à l’hôpital, et que de 2 à 4 % d’entre elles ont eu besoin de soins intensifs. Si vous présentez des symptômes de la maladie à coronavirus (COVID‑19) ou que vous avez été en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID‑19 ou sous investigation, contactez le professionnel qui assure le suivi de votre grossesse ou appelez le 1 877 644‑4545. Elles peuvent cependant être offertes sous d’autres modalités de communication, telles que des réponses aux questions des futurs parents par téléphone ou des rencontres prénatales de groupe en ligne. Une étude scientifique menée à la faculté de médecine Perelman de l’Université de Pennsylvanie, révèle qu’elles sont en moyenne 4 fois plus susceptibles d’être exposées au SARS-COV-2.. Grossesse : les femmes sont plus nombreuses à avoir des anticorps Par ailleurs les naissances prématurées étaient élevées : "un quart de tous les nouveau-nés nés de mères atteintes de covid-19 ont été admis dans l'unité néonatale", indique l'étude. Explications. Maladies infectieuses : la vidéo à la une, 200 personnalités du secteur culturel s'engagent à se faire vacciner, L'Angleterre est reconfinée jusqu'à mi-février, Coronavirus : 35 citoyens seront tirés au sort pour suivre la vaccination, L'Antarctique a signalé ses premiers cas de COVID-19. Concernant le nouveau coronavirus, les tests effectués sur le lait de 6 femmes infectées ont tous été négatifs4. CoVid-19 : symptômes, diagnostic.. tout savoir. Par ailleurs, les données pour d'autres infections virales respiratoires pendant la grossesse (coronavirus mais aussi le virus grippal) ont rapporté des effets notamment un faible poids à la naissance et un accouchement prématuré. Découvrez toute l’actualité sur le Coronavirus heure après heure. Si le test se révèle positif, elles peuvent avoir besoin de soins spécialisés. Emerg Infect Dis. Selon l'auteur principal de l'étude, le Pr Fenizia, cela montre qu'un transmission in-utéro est possible, bien qu'aucun nourrissons n'aient été testés positifs au COVID-19 durant l'étude17. Concernant les autres infections par coronavirus (MERS-CoV et SARS-CoV), les données sont limitées mais aucune transmission verticale n'a été signalée. Certaines mesures particulières peuvent toutefois s’appliquer pour diminuer les risques de contagion en fonction des niveaux d’alerte de la santé publique. Comment ça se passe ? Est-ce que le Covid-19 représente un danger pour les femmes enceintes et leur fœtus ? Coronavirus Covid-19 : toutes les réponses, Charte de données personnelles et cookies, 1 - Lam CM, Wong SF, Leung TN, et al. Mais certains experts préconisent un dépistage systématique au coronavirus COVID-19, comme les autorités chinoises le recommandent9. Au Pérou, un bébé est, semble-t-il, né contaminé par le coronavirus. A ce propos, l’OMS recommande de dépister en priorité les femmes enceintes présentant des symptômes de covid-19. Pour favoriser l’allaitement, les pratiques habituelles comme le contact peau à peau, l’allaitement maternel et la cohabitation avec le bébé continuent d’être valorisées. Covid-19 : les mesures prises en cette fin d’année sont-elles suffisantes ? (, 11 - D'Amore R. Can coronavirus pass from mother to baby? Vaccination Covid-19 : aucun effet indésirable grave en France, selon l'agence du médicament, Covid-19 : des études menées sur la contagion pendant les concerts, Les vrais jumeaux ne sont pas si identiques qu'on le pense, Rester confiné trop longtemps pourrait se révéler néfaste pour la santé mentale. Accessed February 10, 2020. Il existe cependant quelques cas rapportés de nouveau-nés testés positifs au COVID-19, mais aucun n’a fait l’objet d’une évaluation médicale complète11, on ne peut donc savoir avec certitude comment l’infection a eu lieu et s’il peut se transmettre de la mère à l’enfant8. Lorsqu'elles sont atteintes de virus similaires au virus responsable du COVID-19 et d'autres infections respiratoires virales telles que la grippe, les femmes enceintes sont plus à risque de voir se développer une forme grave de la maladie. Document d’information sur la COVID-19 à l’intention des femmes enceintes et des parents d'enfants de 0 à 17 ans. Getting vaccinated is a personal choice for people who are pregnant. Les quatre mères infectées ont accouché à l'hôpital de l'Union de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie actuelle. De manière générale pour les femmes enceintes atteintes de la COVID-19 : • Toutes les femmes enceintes COVID-19 confirmées nécessitant une hospitalisation (prénatale et accouchement) doivent être prises en charge dans un centre désigné, selon le niveau de soins requis par la … Quels sont les dangers propres aux femmes enceintes ? De plus, avoir un rhume ou une grippe avec une forte fièvre au début de la grossesse peut augmenter le risque de certaines malformations congénitales8. Coronavirus et allaitement : y a-t-il un risque de contamination ? Jusqu’à maintenant, les femmes enceintes ne semblent pas être plus à risque de contracter la maladie à coronavirus (COVID‑19) que le reste de la population. Si votre enfant ou un autre membre de votre famille pense avoir été exposé à la COVID‑19 ou présente des symptômes, faites l’évaluation des symptômes sur Québec.ca/decisioncovid19 et contactez le 1 877 644‑4545 dans les plus brefs délais et suivez les directives qui vous seront transmises. Dépistage massif en France : comment se passent les campagnes de dépistage qui débutent au Havre et à Charleville-Mézières ? On apprend également que les femmes enceintes avec un âge avancé, un indice de masse corporel élevé, une hypertension chronique et un diabète préexistant sont plus à risque d'une forme sévère de covid-19 pendant la grossesse. Les femmes enceintes doivent être retirées ou bien réaffectées si on est capable de le faire. Les Centres de ressources périnatales, les maisons de la famille, les organismes en périnatalité et les ressources communautaires en allaitement sont nombreux à avoir adapté leurs services par téléphone. Quels sont les risques de transmission de la mère à l’enfant pendant la grossesse ou l’allaitement ? Sur une cohorte de 64 femmes américaines atteintes du coronavirus pendant leur grossesse, 29 ont accouché prématurément, dont 10 avant 34 SA, en moyenne au 10ème jour de la maladie. En effet, beaucoup se demandent s'il est conseillé ou non de se faire vacciner. 2004;111:771-774. Les femmes enceintes sont-elles plus à risque de complications en cas d’infection au coronavirus ? Tous disent que les femmes enceintes ou allaitantes pourraient courir un risque plus important de maladie grave si elles contractaient la COVID-19, et — surtout dans le cas de femmes qui sont particulièrement exposées au virus — les risques de ne pas se faire vacciner l’emportent sur les risques inconnus de se faire vacciner. Par Damien Allemand Le 24/12 à 13h29 MàJ 24/12 à 13h31 Coronavirus et grossesse : ce que les femmes doivent savoir Chaque jour, nous en apprenons plus sur la COVID-19. (, 12 - Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) and Pregnancy: What obstetricians need to know - Sonja A. Rasmussen et al. De nombreuses études l’ont déjà montré, les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables au développement des cas les plus graves de Covid-19. L’information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l’avis d’une ressource professionnelle de la santé. (, 14 - Stockman LJ, Lowther SA, Coy K, Saw J, Parashar UD. Les statistiques indiquent qu'entre 8 et 11 % des femmes enceintes qui ont contracté la COVID-19 se sont retrouvées à l'hôpital, et que de 2 à 4 % d'entre elles ont eu besoin de soins intensifs. Il sera toujours possible de maintenir les pratiques d’accompagnement à l’accouchement par une personne significative, le contact peau à peau, l’allaitement et la cohabitation si la mère et le nouveau-né ne requièrent pas de soins additionnels. L’Ontario permettra aux femmes enceintes ou qui allaitent de se faire vacciner contre le COVID-19, selon les nouvelles recommandations obtenues par CBC News vendredi. Les femmes enceintes doivent prendre les mêmes précautions que les autres personnes pour éviter l’infection par le virus de la COVID-19. La prise en charge rapide et efficace d’une possible détresse respiratoire doit pouvoir être mis en place pour le suivi des femmes enceintes infectées. (, 8 - Frequently Asked Questions and Answers: Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) and Pregnancy – center for disease control and prevention – CDC consulté le 3 mars 2020 (, 9 - National Health Commission of the People's Republic of China - Notice on strengthening maternal disease treatment and safe midwifery during the prevention and control of new coronavirus pneumonia (, 10- Chen H, Guo J, Wang C et al. Veuillez activer javascript pour remplir la demande. Les recommandations marq… Impact of Middle East Respiratory Syndrome coronavirus (MERS-CoV) on pregnancy and perinatal outcome. Évitez d’inscrire des renseignements personnels. D'autre part, une étude dirigée par des chercheurs de l'Université de Birmingham et publiée le 1er septembre dans le  British medical journal (BMJ) nous en dit un peu plus sur les symptômes du Covid sur la femme enceinte. Infants born to mothers with severe acute respiratory syndrome. À l’heure actuelle, des rapports ont été publiés sur plus de 300 femmes enceintes atteintes de cette maladie, dont beaucoup ont accouché. Il y a une quinzaine de jours, son docteur lui prescrit un test Covid alors qu’elle n’a qu’un tout petit rhume. Pour en savoir plus, consultez les documents suivants : Allaitement en contexte de pandémie – Outil d’information pour les parents, Coronavirus (COVID‑19) et allaitement – Outil pour la mère atteinte de la COVID‑19. En extrapolant au virus du SRAS, le test du lait maternel d’une femme ayant guéri du Sars-Cov n’a pas révélé la présence de virus, mais des anticorps contre le virus13. Trois des quatre bébés ont été testés négatifs pour l'infection respiratoire après un prélèvement de gorge, tandis que la mère du quatrième enfant a refusé l'autorisation pour ce test. Femmes enceintes et diabétiques à risques pour la COVID-19? A l’inverse, 6 autres cas ne présentaient ni trace de virus, ni d’anticorps14. Plusieurs d’entre elles auront sans doute recours au retrait préventif de la femme enceinte. Ce risque est plus élevé si la femme présente d’autres facteurs de risque comme : La COVID‑19 sévère chez la femme enceinte peut entraîner un accouchement prématuré. Ils permettent de connaître les meilleurs moyens de se protéger de la COVID‑19, de prendre soin de soi, de donner les soins de base à son entourage et de savoir où et quand consulter si on a besoin de soins ou de services. L'OMS recommande que les femmes enceintes présentant des symptômes soient prioritaires pour le test Covid-19, et que les femmes enceintes et/ou ayant récemment accouché respectent leurs rendez-vous de suivi de routine [14]. La bonne nouvelle est que c’est rare – très rare même rapporté à la population." 2003;112:e254. Si vous avez des inquiétudes, la page Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à la COVID‑19 pourra vous rassurer et vous guider. SARS during pregnancy, United States. Par ailleurs, une étude publiée le 8 mai 2020 dans la revue American Journal of Obstetric and Gynecology16 a déjà mis en avant le risque d’accouchement prématuré, mais aussi une augmentation du recours à la césarienne. ... 20 h 31 277 nouveaux cas de COVID-19 en Mauricie-Centre-du-Québec depuis le 30 décembre; Ces mesures préventives, recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont simples. La campagne de vaccination contre le Covid-19 doit débuter le 27 décembre en France. Document d’information sur la COVID-19 à l’intention des femmes enceintes et des parents d'enfants de 0 à 17 ans. Femme enceinte et vaccin COVID : des interrogations . Les femmes enceintes peuvent transmettre le Covid-19 à leur bébé, selon une étude Le Pr Claudio Fenizia, l’un des chercheurs à l’origine de l’étude, précise qu’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur les risques de cette transmission. BMC Infect Dis. Global News. TVA Nouvelles | Publié le 15 mars 2020 à 07:46 - Mis à jour le 15 mars 2020 à 08:21 COVID-19 : Mesures de prévention en milieux de travail pour les travailleuses enceintes ou qui allaitent en contexte de transmission communautaire Lire le document complet Cette transmission communautaire pourra être décrétée localement, régionalement ou à l’échelle de la province. Les statistiques indiquent qu’entre 8 et 11 % des femmes enceintes qui ont contracté la COVID-19 se sont retrouvées à l’hôpital, et que de 2 à 4 % d’entre elles ont eu besoin de soins intensifs. Clinical characteristics and intrauterine vertical transmission potential of COVID-19 infection in nine pregnant women: a retrospective review of medical records. NATIONS UNIES, New York – L’UNFPA a annoncé aujourd’hui dans un communiqué que les femmes enceintes devaient prendre des mesures préventives classiques pour éviter une infection par la nouvelle maladie, le coronavirus (COVID-19). Les femmes enceintes peuvent contracter le COVID-19. Rien ne prouve que les femmes enceintes ou leur fœtus courent un risque plus élevé de tomber malade, ni que la COVID-19 se transmet pendant l'accouchement. Femme enceinte et vaccin COVID : des interrogations . Les femmes enceintes sont-elles plus à risque d’infection au coronavirus ? - AJOG - mars 2020 (, 13 - Robertson CA, Lowther SA, Birch T, et al. (, 16 - Pierce-Williams R A. M. et coll. Les femmes enceintes doivent être considérées comme un groupe à risques dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Alors que le vaccin tant attendu contre le coronavirus commence à se mettre en place, il est déjà clair que tout le monde n'y aura pas accès. Parmi les cas étudiés de femmes enceintes qui ont eu le virus qui cause la COVID‑19 dans le monde, on recense de très rares cas de transmission par la voie placentaire. Covid-19 : faut-il vacciner les enfants ? Pendant la grossesse, les rendez-vous de suivi sont maintenus en présence ou en téléconsultation. A ce jour, les risques pour le nourrisson à court et à long terme ne sont pas connus avec certitude. Coronavirus : quelles sont les étapes de fabrication du vaccin ? Femmes enceintes avec Covid-19 au Royaume-Uni. Oxygénothérapie à domicile et Covid-19 : pour qui ? Cela a été le cas avec de précédents épisodes d’infections à coronavirus (Sars-CoV à l’origine de l’épidémie de SRAS en 2003 ou le MERS-Cov)1 ou d’autres infections virales respiratoires comme la grippe ou la coqueluche, deux maladies face auxquelles les femmes enceintes doivent être vaccinées2. A priori, non selon le professeur Matthieu Revest, infectiologue au CHU de Rennes. En France, la campagne de vaccination est en route. En raison des changements physiologiques durant la grossesse, les femmes enceintes sont cependant plus à risque de présenter des symptômes sévères de la COVID‑19, en particulier au 2e et au 3e trimestre. David Baud, Chef du Service d'obstétrique au CHUV / Centre hospitalier universitaire vaudois répond à trois questions sur les risques liés au virus COVID-19 pour les femmes enceintes. CoVid-19 : qui sont les personnes à risque ? L’épidémie de Covid-19 entraîne questionnements et peurs chez les femmes enceintes. Pour obtenir plus d’information sur les conditions qui s’appliquent à votre réalité et pour vous permettre de planifier votre accouchement dans la confiance, parlez-en aux professionnels de la santé qui assurent votre suivi de grossesse. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, consultez une ressource professionnelle. Elles pourront évoluer en fonction des nouvelles découvertes effectuées sur le coronavirus Covid-19. Les échographies sont priorisées entre 11 et 13 semaines et entre 20 et 22 semaines. (, 2 – Grossesse et projet de grossesse – Vaccination Info Service.fr – (, 3 - Practice Advisory: Novel Coronavirus 2019 (COVID-19) – The American College of Obstetricians and Gynecologists – consulté le 3 mars 2020 (, 4 - Chen H, Guo J, Wang C, et al. Et en attendant le tour du "grand public", les femmes enceintes peuvent se poser des questions. Sur son site Internet, le gouvernement du Québec indique que les femmes enceintes ne semblent pas être plus à risque de contracter la COVID-19 que le reste de la population. Face à la pandémie mondiale de coronavirus, les femmes enceintes font partie de la catégorie des personnes dites fragiles. Covid-19 : les femmes enceintes quatre fois plus susceptibles d’être contaminées Selon une étude menée dans une ville américaine, les auteurs ont constaté qu’environ 6,2% des femmes avaient développé des anticorps contre le nouveau coronavirus. Vous pouvez aussi consulter toute l'information sur la COVID‑19. Emerg Infect Dis. Par ailleurs, des fièvres élevées au cours du premier trimestre de grossesse peuvent avoir des conséquences sur le fœtus (risque plus élevé de malformations)8. Doctissimo fait le point. Y a-t-il un risque? Réagir Vos réactions (2) Risque d'infécondité temporaire ? A case-controlled study comparing clinical course and outcomes of pregnant and non-pregnant women with severe acute respiratory syndrome. Les femmes enceintes présentant un cas présumé ou confirmé d’infection à COVID-19 doivent recevoir les traitements de soutien recommandés par l’OMS pour les patients adultes, en consultation étroite avec leur gynécologue-obstétricien. AJOG MFM 2020 - (accessible, 19 - Birth and Infant Outcomes Following Laboratory-Confirmed SARS-CoV-2 Infection in Pregnancy — SET-NET, 16 Jurisdictions, March 29–October 14, 2020 - CDC - en ligne. Toutefois, les rencontres prénatales de groupe en présence ont été suspendues. Les établissement hospitaliers sont conscients de ces risques et mettent en œuvre des procédures limitant les risques d’infections. Notez que vous ne recevrez aucune réponse. Depuis le début de la pandémie, des craintes concernant le risque pour les femmes enceintes de développer des formes sévères du Covid-19 ont régulièrement été soulevées.