Comme en 2018, les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus enregistrent une forte hausse en 2019 (+8 %), résultant essentiellement de celle des violences intrafamiliales enregistrées (+ 14 % en 2019). Les destructions et dégradations volontaires de biens diminuent très légèrement en 2019 (-1 %), alors que 2018 avait été marquée par une très forte progression en fin d’année, dans un contexte de manifestations sociales. Par ailleurs, l’étude constate une hausse des homicides. Chiffres de la délinquance: le nombre d'homicides en 2019 revu à la baisse. A l’exception des Alpes de Haute Provence et du Cantal, la hausse est généralisée. Toutefois, les viols sont en nette augmentation. Le ministre de l’Intérieur a présenté pour la première fois ce mardi les chiffres mensuels de la délinquance. Publié le 30/09/2020 à 14:06. Les 49 militaires de la brigade territoriale autonome de Libourne interviennent dans la ville centre mais aussi aux Billaux, à […] Les chiffres de la délinquance en Ile-de-France et Oise en 2018, département par département Homicides et braquages en baisse, agressions sexuelles en hausse… À propos du SSMSI (Service statistique ministériel de la sécurité intérieure) : Le SSMSI a été créé en 2014 au sein de l’administration du ministère de l’Intérieur. ... Un chiffre censé nous dire l’état de la protection, ou plutôt de l’in-protection de l’enfance. Résultat : les chiffres de 2019 sont en forte hausse. qui favorisent l’émergence de la délinquance juvénile chez les mineurs. Une approche territoriale de l’impact des manifestations sociales a pu être menée à travers la mesure de la variation des enregistrements de différentes infractions (dégradations et violences et outrages à l’égard des personnes dépositaires de l’autorité publique) par la police et la gendarmerie. Combien de vols à la tire, de cambriolages, ou de plaintes pour coups et blessures ? Elles ne mesureraient pas la délinquance mais plutôt l'activité policière, par le fait que la victime dépose ou non une Loin des clichés fréquents en la matière cet ouvrage propose un bilan des connaissances à la fois historique sociologique et juridique. Les cambriolages de logements connaissent une baisse importante dans certaines régions telles que le Centre-Val-de-Loire, la Normandie, la Bretagne et la Corse. Un état des lieux des pratiques et des enjeux - Rapport - Les usages... Personnes âgées ou handicapées : propositions pour développer... Covid-19 : hausse de la mortalité enregistrée depuis début septembre... Covid-19 : déconfinement et couvre-feu depuis le 15 décembre 2020. Il analyse et diffuse les données sur les crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de gendarmerie. Les données relatives à la délinquance enregistrée par la police et la gendarmerie nationales sont systématiquement complétées ici par des résultats de l’enquête de victimation Cadre de vie et sécurité (CVS) réalisée chaque année par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), en partenariat avec l’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP) et le SSMSI, auprès d’un échantillon de la population, car les victimes d’infractions ne déposent pas toujours plainte. Consultez le bilan dans son intégralité en cliquant sur le lien : https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Publications/Hors-collection/Insecurite-et-delinquance-en-2019-bilan-statistique. Ce bilan statistique annuel complète et affine la première photographie de la délinquance en 2019 publiée dès le 16 janvier 2020 dans l’Interstats Analyse n°24. Les vols avec violence enregistrés sont en légère baisse en 2019 (- 2 %), et ceci dans la plupart des régions ; une exception notable est la forte hausse observée dans les Pays de la Loire. Le chiffre noir de la délinquance désigne l'écart entre la délinquance réelle et les statistiques policières. . Le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) publie aujourd’hui sa 4e édition du bilan statistique « Insécurité et délinquance » pour l’année 2019, dans un contexte exceptionnel : la sortie prévue initialement le 31 mars 2020 en a été décalée suite à la crise sanitaire liée au Covid-19 alors que,  de manière inédite, un tableau de bord hebdomadaire Les escroqueries et infractions assimilées augmentent de 42% depuis 2012 dont une augmentation remarquée de 11% pour la seule année 2019. Cette baisse est visible sur tout le territoire à l’exception de l’Ile de France, de la Corse et de la Nouvelle Aquitaine. 3 minutes. Sont présentés ici des chiffres révisés, après prise en compte des requalifications des crimes et délits, intervenues dans le cadre des procédures pénales. Le nombre de violences sexuelles progresse encore en 2019 (+12%) mais moins vite qu’en 2018. ACCUEIL. L'ensemble des rapports publiés par les institutions publiques, Répertoire des débats et consultations citoyennes, Les textes des principaux discours publics, Insécurité et délinquance : les premiers chiffres de 2019, Le nombre de violences sexuelles progressent moins vite en 2019 qu’en 2018, en hausse de 12% en 2019 contre 19% en 2018. Cette hausse est nettement supérieure à la hausse moyenne de 2,2% enregistrée sur les cinq années précédentes. En comparaison, les hausses sont beaucoup plus mesurées pour les villes de Lyon et Reims (+38 % chacune), Metz (+37 %), Lille (+34 %), Nice (+26 %) et Marseille (+22 %). La plus grossière étant la présentation dite du «chiffre global de la délinquance» qui consistait à agréger la totalité des faits de délinquance constatée pour en faire un chiffre unique. Les territoires ultramarins restent globalement plus exposés que la métropole aux infractions violentes mais présentent des dynamiques variées en 2019. Les vols associés aux véhicules sont globalement en diminution. (Images BFMTV) Abonnez vous pour ajouter à … Ce type de délinquance concerne surtout les jeunes : en tant que victimes, avec un pic entre 18 et 24 ans ; mais aussi en tant qu’auteurs présumés (8 sur 10 ont moins de 30 ans). Sur l’ensemble des samedis de la période, l’indicateur synthétique de l’impact des manifestations « gilets jaunes » a plus que doublé par rapport à l’année précédente à Bordeaux (+180 %), Charleville-Mézières (+164 %), Rouen (+116 %), Toulouse et Caen (+113 % chacune) et Paris (+107 %). Ce bilan statistique annuel complète et affine la première photographie de la délinquance en 2019 publiée dès le 16 janvier 2020 dans l’Interstats Analyse n°24.Sont présentés ici des chiffres révisés, après prise en compte des requalifications des crimes et délits, intervenues dans le … Publié le 13 octobre 2020 à 12h59 Mis à jour le 13 octobre 2020 à 15h06. Une hausse de la délinquance en France qu'il faut nuancer, en … Cette statistique confirme une tendance à la baisse ces trois dernières années. À lire aussi : Les parquets alertent sur la violence de la délinquance. Le ministère de l’Intérieur vient de publier les chiffres de la délinquance pour l’année 2016. Pour cela, nous commencerons par une mise en contexte de la problématique afin de comprendre certaines notions qui lui sont propres, mais également afin de rendre compte de son ampleur (Chapitre 1). Celle-ci, commanditée par l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (Asp), montre que les efforts de l’Etat commencent à donner des résultats tangibles, avec un niveau de prévalence de la délinquance générale estimé à 30%. A l’exception notable des homicides, les révisions sont minimes et les évolutions sont confirmées par rapport au premier bilan de janvier.