Constans III22 février 1889 - 1 er mars 1890, 2e gouvernement Tirard. Sarrien III30 mars - 28 avril 1896, gouvernement Bourgeois. Le 10 mars 1875, le maréchal de Mac-Mahon lui confie la responsabilité du gouvernement et le poste de ministre de l'Intérieur. Il entre au gouvernement comme sous-secrétaire d'Etat à l'Intérieur (mars 1876), puis comme ministre de l'Intérieur. Opposé au choix de l'armistice, il se met au service du général de Gaulle qui le désigne représentant officieux de la France Libre à Washington. La 3 ème République. 26 janvier - 24 juin 1946, gouvernement Gouin. Dupuy, dit Charles-Dupuy V18 février 1899 - 22 juin 1899, président de Conseil et ministre de l’Intérieur. Par son tempérament et ses idées, il est proche de Gambetta qui lui confie l'Intérieur dans sin éphémère grand ministère de la fin 1881. Chargé du portefeuille de l'Instruction publique dans le cabinet Sarrien (1906), il fut nommé pour la première fois à la tête du gouvernement, à la chute du premier cabinet Clemenceau, où il se réserva le ministère de l'Intérieur et des Cultes. Avocat, maire de Bourbon-Lancy, sa ville natale, conseiller général, Sarrien est élu député et siège aux côtés des radicaux. Deshayes de Marcère III4 février 1879 -  mars 1879, gouvernement Waddington. 31 janvier - 26 octobre 1933, 1er gouvernement Daladier. 25 mai - 26 novembre 1873, 1er gouvernement Broglie. Dernier président de l'Assemblée nationale de la IVeme République, c'est à lui que revient, le 3 juin 1958, de prononcer l'oraison funèbre du régime. Qu’elle abroge l’article 89 de la Constitution de 1958, et s’en excuse. Briand II3 novembre 1910 - 1 er mars 1911, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Partie I: La seconde République et ses avancées démocratiques. Président de la République sous la IIIe République. Dès la formation du gouvernement Herriot en juin 1924, il fut appelé à ses côtés et devint ministre de l'Intérieur dans le premier cabinet du "cartel des gauches". 2 mars 1911 - Avocat, député, il commença sa carrière ministérielle comme ministre de la justice (1899). Note :Commune de Paris du 26 mars au 22 mai 1871, pouvoir insurrectionnel limité à la ville de Paris pendant que le Gouvernement de Versailles est théoriquement souverain sur le reste du territoire (bien que de nombreuses Communes, similaires à la Commune de Paris, soient proclamées dans les villes de France). 1er juin - 7 juin 1935, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Avocat, maire de Nérac et conseiller général, Fallières est élu député en 1876. Cependant, on inclut généralement sous cette appellation les 5 années d'hésitation précédant ce régime (depuis la chute du Second Empire en 1870). 24 juillet 1909 - Avocat et journaliste, il fut rédacteur à l'Humanité (créé en 1904), membre puis secrétaire général (1901) du parti socialiste français. Les constituants souhaitent contrôler l'exécutif, voir le soumettre complètement, sans y parvenir vraiment. La IIIème République fut proclamée en septembre 1870 mais il n'y eu pas de Constitution jusqu'en 18. 7 décembre 1872 - Député dès 1845, puis à l'Assemblée législative, il fut écarté de la vie politique pendant le second Empire. Sous la 3ème république il y avait un déséquilibre des pourvoir au profit du parlement et il y avait un déséquilibre ministérielle chronique . Poincaré lui confie l'Intérieur en 1924, avant qu'il ne soit élu président du Sénat. 1- Une victoire du peuple. 23 novembre - 13 décembre 1877, gouvernement Rochebouët. 27 février 1892 - député républicain modéré (1876-1885), membre du Sénat (1885-1899) dont il assura la présidence (1896), ministre des Travaux publics (1887--1888), il fut appelé par le président Carnot pour former un gouvernement en 1892, où il se réserva le ministère de l'Intérieur. 14 mars 1906 - Médecin, il entra dans la carrière politique au lendemain du 4 septembre 1870 et devint maire du XVIIIe arrondissement de Paris. 26 octobre - 26 novembre 1933, 1er gouvernement Sarraut. Il dispose donc au final de peu de pouvoirs. La mise en oeuvre de pouvoirs de crises : L'état d'urgence, en cas de péril imminent résultant d'atteinte grave à l'ordre public ou d'évènement présentant les caractères d'une calamité publique, étend les pouvoirs de … Ministre d'Etat et vice-président du conseil, il fut toutefois écarté du pouvoir en décembre 1940. Léon Bourgeois a été plusieurs fois ministre de l'Intérieur en 1888 et 1896, où il a pu faire passer des textes de portée moderne et influencer l'évolution de la politique religieuse. Clemenceau II25 octobre 1906 - 23 juillet 1909, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. 16 juillet 1940 - 6 septembre 1940. Malvy V12 décembre 1916 - 20 mars 1917, 6è gouvernement Briand. René Renoult, dit René-Renoult (1867-1946). Liste des Présidents et présidents du conseil sous les 3ème et 4ème Rep. Cyprien le Sam 27 Sep - 14:53 ... Gouvernement provisoire de la République française Général Charles de Gaulle (chef de gouvernement) du 3 juin 1944 au 2 novembre 1945 Gouvernement de la Première Assemblée Constituante (2 novembre 1945 - 9 juin 1946) Mais le 10 juillet 1940, sous les coups de la guerre, le nouveau gouvernement autoritaire de Pétain s'installe à Vichy et enterre les institutions législatives républicaines qui ne ressusciteront que, quelques années plus tard, sous la IVème république. Deshayes de Marcère II13 décembre 1877 - 4 février 1879, 5è gouvernement Dufaure. 16 janvier 1921 - 14 janvier 1922, 7e gouvernement Briand.Préfet en 1900, conseiller d’État, commissaire du gouvernement à la fin de la première guerre mondiale, puis à nouveau préfet en 1918, Marraud est élu sénateur radical du Lot-et-Garonne. Au sein de l'Assemblée nationale élue le 8 février 1871, les monarchistes sont largement majoritaires, mais divisés entre légitimistes et orléanistes. 9 décembre 1913 -Avocat, docteur endroit, il fut élu président du parti radical en 1903 et oeuvra en faveur d'un rapprochement avec les socialistes. Sénateur, rapporteur général du budget, il occupa le ministère des Travaux publics de 1932 à 1935, et accepta l'Intérieur en 1940 dans le cabinet du président Reynaud. La 3ème République ne s'installera dans la durée qu'avec les textes constitutionnels de 1875, mais la seconde période ne commencera vraiment qu'avec le … René Waldeck-Rousseau est un important avocat d'affaires lorsqu'il rentre pour la première fois à la Chambre en 1879. Les forces politiques sous la IIIème République 1919 - 1940 : L' entre deux guerres 1871-1899 : De l'instauration à la République opportuniste Suite à la capture de Napoléon III à Sedan, Léon Gambetta proclame le 4 septembre 1870 la 3ème République. Élu à l'Assemblée constituante en 1848, il siège à droite. Député radical en 1871, il siégea ensuite à l'extrême gauche de l'assemblé (1876), où après s'être opposé à la politique de Mac-Mahon, il contribua à la chute de plusieurs ministères. Chautemps III19 juillet - 22 juillet 1926, 2è gouvernement Herriot. Steeg VI24 septembre 1920 - 16 janvier 1921, gouvernement Leygues. Avocat radical, fondateur du journal républicain "le progrès de la Somme", Goblet siège à l'Assemblée nationale (1871), puis à la Chambre des députés (1877). Décoré de la Croix de guerre au cours de la Grande Guerre, Depreux  adhère au parti socialiste et devient conseiller municipal de Sceaux en 1935, puis conseiller général en 1938. Léon Gambetta (1838-1882) 4 septembre 1870 - Avocat, il se fit remarquer en 1868 par un réquisitoire contre le régime impérial. Docteur en droit, ayant franchi tous les échelons de la hiérarchie administrative du ministère des Colonies, il fut nommé résident général en Tunisie en 1933, puis au Maroc en 1936. Après la clôture de la session parlementaire au 3 septembre et jusqu'au 22 décembre 1914, le gouvernement Viviani concentre entre ses mains tous les pouvoirs. 28 décembre 1879 - 17 mai 1880,1er gouvernement Freycinet. Avocat, membre de la SFIO, Le Troquer est député socialiste de la Seine de 1936 à 1942, puis de 1946 à 1958. Président de la commission du budget (1879), président de la Chambre (1881), il devint une première fois président du Conseil de 1885 à 1886, une seconde fois de juin à octobre 1898, avec le poste de ministre de l'intérieur. Avocat, magistrat, Targé collabore à divers journaux qui combattent l'Empire et devient l'ami de Léon Gambetta. Le gouvernement provisoire. 24 novembre 1936 - Maire de Montluçon (1926), député (1931), puis sénateur socialiste, il fut sous-secrétaire d'État à la présidence du Conseil dans le premier cabinet Léon Blum (1936) avant d'être nommé à l'Intérieur après le suicide de Salengro. Le 24 février 1848, la foule parisienne obtient l’abdication du roi Louis‑Philippe. 7 juin 1935 - Directeur du cabinet de Jules Pams à l'Agriculture puis à l'Intérieur, élu député du cartel des gauches, il fut choisi par Herriot pour s'occuper auprès de lui des Affaires étrangères (1932). 18 juillet 1941 - 18 avril 1942. Il est condamné à la Libération et frappé de 10 ans d'indignité nationale par la Haute Cour de justice. La responsabilité politique du gouvernement devant le parlement sous les 3e et 4e républiques, responsabilité politique, 3eme république, 4eme république, instabilité gouvernementale, instabilité ministérielle, évolution 3e et 4e république, échec de la 3e république, échec de la 4e république Thèmes abordés. Il est élu député du Maine-et-Loire en 1871 et prend place au centre droit. 22 mars 1913 - Avocat et journaliste républicain, président de la commission des douanes et rapporteur général du budget à la Chambre à la fin du XIXe siècle, ce radical socialiste fut nommé ministre des finances par Briand en 1910-1913. il fut nommé ministre de l'Intérieur au moment des manifestations contre la loi des trois ans. La Troisième République fut stricto sensu le régime politique de la France de 1875 à 1940. Type de régime : parlementaire Collège électoral : les hommes de plus de 21 ans Mode électoral : le président est élu au suffrage universel indirect par les députés (élus au suffrage direct pour un mandat de 4 ans) et les sénateurs (élus au suffrage indirect pour un mandat de 7 ans) réunis en congrès. Le gouvernement de la Défense nationale Après la défaite de Napoléon III à Sedan, la troisième République est proclamée le 4 septembre 1870. Député radical socialiste (1929), élu maire de Tours dès 1919, il fut un membre actif du parti radical dirigé par Herriot. Dormoy II22 juin 1937 - 18 janvier 1938, 3è gouvernement Chautemps. 23 juillet 1926 - Frère de Maurice Sarrault, sénateur radical socialiste, propriétaire et directeur de la Dépêche de Toulouse, Albert Sarrault, député radical socialiste (1902-1924), sénateur (1926-1940), fut nommé gouverneur général de l'Indochine (1911-1914, 1916-1919) et plusieurs fois ministre, avec successivement les portefeuilles de l'Instructions publique (1914-1915), des Colonies (1920-1924, 1932-1933), de l'Intérieur (dans le cabinet d'Union nationale de Poincaré, 1926). Auguste Casimir Victor Laurent Perier, dit Casimir-Perier (1811-1876). Professeur de philosophie, élu député républicain à l'Assemblée constituante en 1848, Simon est révoqué de la chaire qu'il occupe à la Sorbonne pour avoir refusé de prêter serment à l'Empire (1852). 4 mars - 28 décembre 1879, gouvernement Waddington. Constans II23 septembre 1880 - 13 novembre 1881, 1er gouvernement Ferry. Cette catégorie comprend la sous-catégorie suivante. Steeg III12 septembre - 15 novembre 1917, 1er gouvernement Painlevé. Dupuy, dit Charles-Dupuy II Emmanuel d'Astier de la Vigerie (1900-1969). Laval le plaça auprès de lui dans ses deux premiers gouvernements au poste de l'Intérieur. Député de la Seine de 1946 à 1958, il accepte l'intérieur en 1946, où il présente un projet de loi relatif au transfert des cendres de Victor Schoelcher au Panthéon. 22 mai - 20 juillet 1874, gouvernement Cissey. Steeg IV23 janvier - 18 février 1920, 1er gouvernement Millerand. Grand ami de Clemenceau, celui-ci le choisit comme ministre de l'Intérieur aux heures difficiles du conflit. Ce gouvernement provisoire, présidé par le Général Trochu et qui comprend Gambetta et les trois « Jules », Ferry, Simon et Favre, proclame la République au balcon de l'Hôtel de Ville de Paris, comme en 1848 : c'est un gouvernement de défense nationale, censé faire la guerre à l'Allemagne, et un gouvernement de fait qui s'est autoproclamé. Depreux III22 janvier - 24 novembre 1947, gouvernement Ramadier. 12 décembre 1876 - 16 mai 1877, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Magistrat sous l'Empire, député républicain (1871), Marcère soutient la politique de Thiers. Après la capitulation de Napoléon III et la proclamation de la République, le 4 septembre 1870, le Gouvernement provisoire accepte l'armistice le 2 janvier 1871. 21 mars 1939 - Journaliste, député radical en 1906, il fut nommé par Clemenceau commissaire au ravitaillement après la guerre de 1914, et fonda les restaurants populaires. Pucheu remplaça Darlan à l'Intérieur "qui exige un responsable à plein temps". Sarraut IV18 janvier 1938 - 12 mars 1938, 4ème gouvernement Chautemps. Condamné à mort, il fut exécuté en 1945. 28 juin 1898 - Avocat et journaliste républicain, il fut élu député en 1871. Compromis dans le scandale de Panama et accusé d'être un agent de l'Angleterre, il fut battu aux élections de 1893. Déplacé par le Front populaire et envoyé comme ambassadeur à Buenos-Aires, il fut renommé en Tunisie par Reynaud en juin 1940. Ministre du Travail en 1938, il resta à son poste dans le cabinet Reynaud ; favorable à l'armistice, il fut choisi comme ministre de l'Intérieur dans le premier cabinet Pétain. Dubief II18 février - 14 mars 1906, 3e gouvernement Rouvier. Sous la IVe République, le droit de dissolution appartenait au Conseil des ministres, et se concrétisait par un décret du président de la République… 13 septembre 1882 - 28 janvier 1883, 2 e gouvernement Duclerc. Sous la 4ème République, la primauté du Chef du Gouvernement est reconnu. 3 avril 1888 - 21 février 1889,président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Après le 6 février 1934, il accepta le ministère du Travail et s'activa à lutter contre le chômage. 28 juillet 1942 - professeur d'économie, élu député SFIO en 1936, il rédigea un rapport sur la loi des quarante heure. C'est à ce poste qu'il se fit nommer dans le second et le troisième cabinets Painlevé. Buffet est d'abord avocat. 8 novembre 1934 - Avocat républicain, député radical socialiste en 1903, il se rapprocha des conservateurs et fut élu sénateur de la gauche démocratique en 1920. Il conserva cette fonction dans le Comité français de Libération nationale à Alger, ainsi que lors du remaniement "gouvernemental" de septembre 1943. En France, de 1875 à 1940 sous la Troisième République, la Chambre des députés est le nom porté par l'assemblée législative élue au suffrage universel. Nommé sous-secrétaire d'État aux Colonies en 1887, il mena une politique de véritable ministre des Colonies jusqu'en 1892. Sénateur (1902), il fut nommé ministre de l'Intérieur dans le cabinet Sarrien avant de devenir lui-même président du Conseil en octobre 1906. François Darlan, amiral de la flotte (1881-1942). Sujet: La place du président de la République et ses pouvoirs. Léon Gambetta est l'un des principaux personnages du gouvernement provisoire qui se met en place sous le nom de gouvernement de la Défense nationale. Nommé président du conseil en avril 1942 avec le portefeuille de l'intérieur, il accentua la politique de collaboration avec l'allemagne. Très proche de Caillaux, il fut considéré comme le meilleur représentant de la politique financière de ce dernier. Il prend dans le cabinet Brisson le portefeuille des Postes et Télégraphes (1885), avant d'obtenir, dans le cabinet Freycinet, celui de l'Intérieur. Comme représentant de la capitale, il fit partie du gouvernement de la Défense nationale et aussitôt chargé des Finances avant d'être nommé ministre de l'Intérieur dans le premier cabinet Dufaure. Il est sous-secrétaire d'Etat à l'Intérieur, avant de devenir ministre de l'Intérieur dans le cabinet Duclerc. L'absence de consensus originel Le rétablissement de la République dans la France libérée en 1944, avait été suivi d'un débat constitutionnel passionné, ( 2 assemblées constituantes et 3 référendums ). Chautemps V D Gouvernement Dufaure‎ – 1 C. Pages dans la catégorie « Gouvernement de la Troisième République » Cette catégorie contient les 113 pages suivantes. 29 janvier - 21 février 1883,Président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Entrepreneur, professeur agrégé de droit, avocat, Constans est élu député de gauche en 1876. Oeuvre de compromis élaborée par le PCF, la SFIO et le MRP associés dans le cadre du Tripartisme, elle avait été c… 10 mars 1875 - 23 février 1876, vice-président du Conseil et ministre de l’Intérieur, 3è gouvernement Dufaure. 13 octobre 1934 - Docteur en droit. Dés le 31 août 1871, la loi Rivet donne à Thiers le titre de « Président de la république » (reconnaissance d’un état de fait).Thiers choisit dans la foulée les membres de son gouvernement. Paul Reynaud le nomma à l'Intérieur au moment de l'invasion allemande, étant connu comme patriote intransigeant et partisan de la résistance à outrance. De nouveau élu député en 1869 à Paris, il devint d'abord délégué du ministre de la justice dans le gouvernement de la Défense nationale. Polytechnicien, élu député en 1837, Chabaud-Latour s'attache surtout à soutenir la politique conservatrice de Guizot. 7 janvier - 11 décembre 1886, 3e gouvernement Freycinet. Lepère II 17 mars 1914 -Avocat, député radical socialiste (1906-1919), il fut un spécialiste des questions économiques et financières. La Troisième République, ou III République, est le régime républicain en vigueur en France de septembre 1870 à juillet 1940, soit pendant presque 70 ans, le premier à s'imposer en France dans la durée depuis 1789. 29 mars - 9 juin 1924, 3e gouvernement Poincaré. 4 ème (et dernière) partie : de la 3 ème République à nos jours. Comité français de libération nationale installé à Londres, puis en 1944 un Gouvernement provisoire de la République française. Ministre des Travaux publics (1925), de la Justice (1926), du travail (1930), il devint président du conseil en même temps que ministre de l'Intérieur (janvier 1931). Dupuy, dit Charles-Dupuy III1er juillet 1894 - 25 janvier 1895,président du Conseil et ministre de l’ Intérieur. François Henri René Allain-Targé (1832-1902), 6 avril 1885. En octobre 1946, les Français pressés d'en finir avec le provisoire avaient adopté sans enthousiasme et de justesse ( plus de 30 % d'abstentions et 53 % seulement de OUI ), une nouvelle constitution. La Troisième République, ou III e République, est le régime républicain en vigueur en France de septembre 1870 à juillet 1940, soit pendant presque 70 ans, le premier à s'imposer en France dans la durée depuis 1789.En effet, la France a expérimenté, en 80 ans, sept régimes politiques : trois monarchies constitutionnelles, deux républiques et deux empires. 11 janvier 1893 - Avocat, directeur des Affaires criminelles au ministère de la Justice (1875) il fut élu à la chambre des députés comme républicain modéré (centre gauche 1878-1885), il prépara l'alliance franco-russe, comme ministre des Affaires étrangères (1890-1893). 3 juin - 18 décembre 1932, 3è gouvernement Herriot. 5 juin 1871 - Ingénieur des Ponts et ami personnels de Thiers, il fut chargé de l'Agriculture et du Commerce en 1871 avant d'obtenir l'Intérieur.