Emma George domine sa discipline dans la deuxième moitié des années 1990. Le 20 mai 1961, à Boulder, George Davies établit un nouveau record du monde avec 4,83 m, avant que John Uelses ne porte celui-ci à 4,89 m, le 31 mars 1962 à Santa Barbara. Il fut entraîné spécifiquement pendant plus de deux années pour le record du monde . Il a été pris dans le fleuve Rhône dans le sud de la France en Mai 2012. "Science étonnante" Jusqu'où ira le record du monde de saut à la perche? Dépossédée provisoirement de ce record par l'Allemande Andrea Müller qui franchit 4,18 m le 5 août à Zittau, Bártová reprend son bien en effaçant 4,20 m le 18 août à Cologne, 4,21 m le 22 août à Linz, et enfin 4,22 m le 11 septembre à Salgótarján. Les records du monde du saut à la perche sont actuellement détenus par le Suédois Armand Duplantis qui a franchi 6,18 m le 15 février 2020 à Glasgow au Royaume-Uni [1], et par la Russe Yelena Isinbayeva qui a franchi 5,06 m le 28 août 2009 lors du meeting Weltklasse de Zurich en Suisse[2]. Lire aussi . 57 records du monde en salle féminins du saut à la perche ont été homologués par l'IAAF. La Finlandaise Wilma Murto détient le record du monde junior féminin avec 4,71 m, franchis le 31 janvier 2016, en salle, à Deux-Ponts[43],[44]. D'autres vidéos arriveront par la suite ;) Matériels utilisés : Jusqu'où ira le record du monde de saut à la perche? Les deux hommes se retrouvent le 22 juin 1976 lors des sélections olympiques américaines, toujours à Eugene, où Dave Roberts est le seul à franchir une barre à 5,70 m, à son troisième et dernier essai[13]. It looks like we don't have any Company Credits for this title yet. Le premier record du monde féminin du saut à la perche homologué par l'IAAF est celui de la Chinoise Sun Caiyun qui franchit une barre à 4,05 m le 21 mai 1992 à Nankin. Le 31 août 1984, lors du meeting Golden Gala de Rome, Bubka est dépossédé de son record du monde par le Français Thierry Vigneron qui parvient à passer 5,91 m à son deuxième essai, quelques minutes avant que le Soviétique ne s'attribue de nouveau le record mondial en effaçant, dès sa première tentative, la barre suivante à 5,94 m, après avoir fait l'impasse à 5,91 m[19]. La Russe Yelena Isinbayeva a battu son vingt-deuxième record du monde, plein air et salle confondus, en franchissant 5,03 m vendredi à Rome lors de la 3e étape de la Golden League d'athlétisme. 57 records du monde en salle féminins du saut à la perche ont été homologués par l'IAAF. Neuf records du monde sont améliorés durant la saison 2004. Peugeot Record Du Monde, 70iger Jahre, RH 56 cm, gut erhalten, Dachbodenfund, alles Original außer... 450 € 90480 Oststadt. Le Suédois Armand Duplantis, âgé de seulement 20 ans, a battu le record du monde du saut à la perche du Français Renaud Lavillenie grâce à un saut à 6,17 m lors du meeting en salle de Torun (Pologne) samedi. epa08203972 Armand Duplantis of Sweden celebrates after setting a new World Record (6.17) in the men's Pole Vault final during the indoor athletics meeting Orlen Copernicus Cup 2020 in Torun. This video is unavailable. La dernière modification de cette page a été faite le 5 décembre 2020 à 09:03. Die Reifen müssen neu gemacht... 180 € VB 50678 Köln Altstadt. Le record du monde de Dave Roberts est amélioré quatre ans plus tard, le 11 mai 1980, par le Polonais Władysław Kozakiewicz qui atteint la hauteur de 5,72 m à Milan, record porté à 5,75 m quelques jours plus tard par le Français Thierry Vigneron, le 1er juin à Colombes, et le 29 juin à Villeneuve-d'Ascq, puis à 5,77 m par son compatriote Philippe Houvion au Stade Charlety de Paris[14]. En 1992, la Chinoise Sun Caiyun devient officiellement la première détentrice du record mondial féminin avec un saut à 4,05 m. Le record mondial est amélioré dix fois par la Tchèque Daniela Bártová, onze fois par l'Australienne Emma George, dix fois par l'Américaine Stacy Dragila, et dix-sept fois par Yelena Isinbayeva qui est également la première perchiste féminine à franchir la barre des cinq mètres, en 2005. Le record du monde de Charles Hoff est amélioré deux ans plus tard par l'Américain Sabin Carr, champion olympique en 1928, qui efface une barre à 4,27 m (14 pieds), le 27 mai 1927 à Philadelphie, avant que son compatriote Lee Barnes, champion olympique quatre ans plus tôt en 1924, ne fixe le record mondial à 4,30 m le 28 avril 1928 à Fresno[5]. Isinbayeva reprend le record le 6 mars en effaçant une barre à 4,86 m lors du meeting en salle de Budapest, puis franchit la hauteur de 4,87 m le 27 juin à Gateshead. Le 8 juillet 1986, Bubka remporte à Moscou le concours des Goodwill Games et ajoute un centimètre à son propre record du monde avec 6,01 m. Un an plus tard, le 23 juin 1987 à Prague, il porte ce record à 6,03 m. Sergueï Bubka, qui remportera notamment le titre olympique en 1988, ainsi que six titres aux championnats du monde d'athlétisme (de 1983 à 1997), améliore à deux reprises le record mondial en 1988 : une première fois le 9 juin à Bratislava avec 6,05 m, et une deuxième fois le 10 juillet lors du meeting de Nice avec 6,06 m[21]. Le Suédois a franchi une barre de 6,17 mètres à son deuxième essai, samedi 8 février à Torun (Pologne), battant ainsi le record de 6,16 mètres détenu par Renaud Lavillenie depuis 2014. En 2005, Yelena Isinbayeva améliore à cinq reprises son propre record du monde, franchissant 4,93 m le 5 juillet lors du meeting Athletissima de Lausanne[34], et 4,95 m le 16 juillet à Madrid. Synopsis . Malgré une blessure au tendon, il parvient à augmenter à quatre reprises le record du monde lors de la même saison 1991, réalisant successivement 6,07 m le 6 mai à Shizuoka, 6,08 m le 9 juin à Moscou, 6,09 m le 8 juillet à Formia et enfin 6,10 m le 5 août à Malmö[22]. En 1969, la règle selon laquelle un saut est invalidé si la perche bascule sous la barre, est annulée par l'IAAF. 07.11.2020. 1.9K likes. Ce record est amélioré le 20 août 1920 par son compatriote Frank Foss à l'occasion de sa victoire aux Jeux olympiques de 1920, à Anvers, avec un saut à 4,09 m, exécuté sous la pluie[4]. Campenon Bernard rejoint la SGE en 1988 et sous le nom de Campenon Bernard-SGE, signe de prestigieuses réalisations : stade de France, pont Vasco de Gama à Lisbonne. Thierry Vigneron reprend son bien le 20 juin 1981 en devenant le premier athlète à effacer une barre à 5,80 m, à Mâcon au cours de la rencontre d'athlétisme France-URSS[15], mais six jours plus tard, à Tbilissi, le Soviétique Vladimir Polyakov ajoute un centimètre au record du Français en franchissant 5,81 m. Le 28 août 1983, le Français Pierre Quinon, champion olympique en 1984 à Los Angeles, améliore d'un centimètre le record du monde de Polyakov en réalisant 5,82 m à Cologne, record porté à 5,83 m trois jours plus tard à Rome par Thierry Vigneron. Le 29 mai 1937, au cours d'une même compétition à Los Angeles, Bill Sefton et Earle Meadows améliorent tous deux le record mondial de Varoff en franchissant une barre à 4,54 m. Au début des années 1940, l'américain Cornelius Warmerdam domine la discipline en faisant évoluer le record du monde de vingt-trois centimètres, établissant successivement 4,60 m le 29 juin 1940 à Fresno, 4,72 m le 6 juin 1941 à Compton, soit une amélioration de 12 cm de son propre record, et enfin 4,77 m le 23 mai 1942 à Modesto[6]. Le record du monde junior masculin du saut à la perche est actuellement détenu par le Suédois Armand Duplantis qui franchit 6,05 m le 12 aout 2018 lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2018, à Berlin[42]. It looks like we don't have a Synopsis for this title yet. Dépossédée une nouvelle fois de ce record par Feofanova qui efface une barre à 4,88 m le 4 juillet à Héraklion, Yelena Isinbayeva établit quatre records du monde consécutifs : 4,89 m le 25 juillet à Birmingham, 4,90 m le 30 juillet à Londres, 4,91 m le 24 août à Athènes en finale des Jeux olympiques, et enfin 4,92 m le 3 septembre à Bruxelles. Showing all 0 items Jump to: Summaries. Le 8 février 2020 lors du meeting en salle de Toruń, le Suédois Armand Duplantis améliore d'un centimètre le record du monde de Renaud Lavillenie en effaçant à son deuxième essai une barre à 6,17 m[28]. Potrebbe essere un record... aspettando Ed. Approchée à plusieurs reprises par l'Américain John Pennel, la barre des cinq mètres est effacée pour la première fois par son compatriote Brian Sternberg, qui à dix-neuf ans seulement, s'empare du record mondial avec un saut à 5,00 m[10], le 27 avril 1963 à Philadelphie. Le 16 juillet 1932, à l'Université Stanford de Palo Alto, William Graber améliore de 7 cm le record mondial de Barnes en établissant un saut à 4,37 m. Le record est porté à 4,39 m par Keith Brown le 1er juin 1935 à Boston, puis à 4,43 m par George Varoff le 4 juillet 1936 à Princeton. Dépossédée provisoirement de ce record par l'Allemande Andrea Müller qui franchit 4,18 m le 5 août à Zittau, Bártová reprend son bien en effaçant 4,20 m le 18 août à Cologne, 4,21 m le 22 août à Linz, et enfin 4,22 m le 11 septembre à Salgótarján. Le 12 août 2005, à Helsinki elle est sacrée championne du monde en ajoutant un centimètre à son record du monde (5,01 m)[36]. À partir du 1er janvier 2000, la règle de compétition 260.18a (anciennement 260.6a) de l'IAAF est modifiée de sorte que les records du monde peuvent désormais être établis dans une « installation couverte ou non couverte »[25]. Le 31 août 1984, lors du meeting Golden Gala de Rome, Bubka est dépossédé de son record du monde par le Français Thierry Vigneron qui parvient à passer 5,91 m à son deuxième essai, quelques minutes avant que le Soviétique ne s'attribue de nouveau le record mondial en effaçant, dès sa première tentative, la barre suivante à 5,94 m, après avoir fait l'impasse à 5,91 m[19]. Yelena Isinbayeva au-dessus des cinq mètres, Association internationale des fédérations d'athlétisme, Progression du record du monde du saut à la perche masculin, Progression du record du monde du saut à la perche féminin, Progression du record du monde en salle du saut à la perche masculin, Progression du record du monde en salle du saut à la perche féminin, Records du monde en salle du saut à la perche, Progression du record du monde du saut à la perche, Progression du record du monde en salle du saut à la perche, Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes, Meilleures performances mondiales de l'année, Saut à la perche aux championnats du monde, Saut à la perche aux championnats du monde en salle, Saut à la perche aux championnats d'Europe, Saut à la perche aux championnats d'Europe en salle, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Record_du_monde_du_saut_à_la_perche&oldid=177295824, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Approchée à plusieurs reprises par l'Américain John Pennel, la barre des cinq mètres est effacée pour la première fois par son compatriote Brian Sternberg, qui à dix-neuf ans seulement, s'empare du record mondial avec un saut à 5,00 m[10], le 27 avril 1963 à Philadelphie. Date: 15 August 2017: Source: Les sports modernes illustrés : encyclopédie sportive illustrée (1905, p.278) Author: Les sports modernes illustrés: Licensing . (2015) Plot. Yelena Isinbayeva au-dessus des cinq mètres, Dernière modification le 5 décembre 2020, à 09:03, Association internationale des fédérations d'athlétisme, Progression du record du monde du saut à la perche masculin, Progression du record du monde du saut à la perche féminin, Progression du record du monde en salle du saut à la perche masculin, Progression du record du monde en salle du saut à la perche féminin, Records du monde en salle du saut à la perche, Progression du record du monde du saut à la perche, Progression du record du monde en salle du saut à la perche, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Record_du_monde_du_saut_à_la_perche&oldid=177295824, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence.