Eduardo Arroyo a voulu rendre hommage à Constantina Pérez et aux autres femmes des mineurs des Asturies qui ont lutté lors des grèves de 1962. Find more prominent pieces of figurative at Wikiart.org – best visual art database. La femme du mineur Pérez Martínez, Constantina (dite Tina) tondue par la police. En 1974, il est banni d'Espagne par le régime de Franco et ne récupère son passeport espagnol qu'à la mort de celui-ci en 1976. Ce meuble occupe entièrement une île minuscule. Avec La Ronde de nuit (1975), il pastiche l'œuvre de Rembrandt : des gourdins sont substitués aux hallebardes et deux panneaux de paysages urbains ont été ajoutés. Le Meilleur cheval du monde, (1975, MNAM) est un portrait équestre d'Élisabeth II dont le visage est vide. Le peintre s'amuse aussi à mettre en dérision les peintres contemporains comme Marcel Duchamp, Salvador Dalí et Miró (L'enterrement de Marcel Duchamp en 1966 Vivre et laisser mourir ou la Fin tragique de Marcel Duchamp, La Femme du mineur Perez-Martinez Constantina rasée par la police en 1967, copie-charge du Portrait d'une danseuse de Miró). Après avoir participé aux événements de 68, il se tourne vers la réalité espagnole : « les luttes, le procès de Burgos, Franco, la dictature, l’Église, enfin tout le spectre de ce que sera l'Espagne jusqu'à la mort de Franco ». À Saint-Paul-de-Vence, la fondation Maeght consacre sa grande exposition d'été à Eduardo Arroyo, considéré aujourd'hui comme l'un des plus grands peintres espagnols de sa génération. Il a notamment repris plusieurs œuvres de Joan Miró (La Ferme, etc.). Il fait de l'attaque une défense et de l'agressivité une morale. Franco est flanqué d'un visage où figure un bombardement et des manifestants. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié. À l'âge de 18 ans, elle se marie avec Victor Bayon, un mineur des Asturies. Quelques notes de biographie. Des remarques ? Chargement ACCUEIL; ARTISTES; EXPOSITIONS; PRESSE; PUBLICATIONS; CONTACT; Eduardo Arroyo Le peintre aime la boxe (il a d'ailleurs rédigé une biographie du boxeur Panama Al Brown) et en a épousé les codes. 1977 est l’année où, deux ans après la mort de Franco, Arroyo récupère son passeport, qui avait été confisqué par les autorités espagnoles, et peut alors rentrer chez lui. Proche de Hervé Télémaque, il est comme lui un des représentants majeurs de la Nouvelle figuration et un des fondateurs du mouvement de la figuration narrative. Il désacralise aussi les personnalités politiques en les peignant sur un ton plus ou moins irrespectueux comme Napoléon Bonaparte (Six laitues, un couteau et trois d'épluchures en 1965, Les Soucis d’Espagne en 1965) et Winston Churchill (1970). Les deux artistes vont « faire de l’agitation politique à l’intérieur du Salon de la Jeune Peinture » avec Gilles Aillaud. En 1982 a lieu une exposition rétrospective, « Eduardo Arroyo, 1962-1982, 20 años de pintura », dans plusieurs salles européennes : aux Salas Ruiz Picasso (Madrid), au Centre Georges-Pompidou, au Musée national d'art moderne (Paris), à la Galleria Documenta (Turin), à la Galerie Karl Flinker et à la Foire internationale d'art contemporain de Paris[27]. ... Retour Artistes & Stock Lire les notes de biographie ALERTE ARTISTE. Pour éviter de provoquer des hostilités avec l’Espagne, André Malraux, le président de la Biennale, sous pression de l’ambassade espagnole, exige la dissimulation des différents drapeaux pour éviter que les dictateurs soient reconnaissables. Mort du peintre espagnol Eduardo Arroyo LE 14/10/2018 Cet artiste engagé, qui a fui le franquisme, était l’un des plus grands peintres espagnols de ces cinquante dernières années. Élève du lycée français, il a de piètres résultats ; il intègre une école pour « cancres transfuges de tous les collèges » de la ville, puis une école de journalisme. Eduardo Arroyo est un peintre Espagnol né le 26 février 1937 à Madrid. La dernière modification de cette page a été faite le 22 novembre 2020 à 20:07. La même année, le Musée national d'art moderne lui consacra une importante rétrospective. Arroyo n’a pas renoncé à l’écriture. Le procédé photographique est utilisé avec le gros plan sur l'escarpin avec un effet zoom sur la chaussure. Il est enveloppé d'une aura, d'un halo de lumière, le reste du studio demeurant dans la pénombre. Des infos à partager ? En 1999 il monta avec Grüber l'opéra Tristan et Isolde, de Wagner, au Festival de Salzburg. En 1974, il est banni d'Espagne par le régime de Franco et ne récupère son passeport espagnol qu'à la mort de celui-ci en 1976. L'exposition est alors interdite et ferma quelques jours plus tard. Pour la série Toute la ville en parle réalisée dans les années 1980, Arroyo s'est inspiré du film Toute la ville en parle (1935) de John Ford. Constantina était la fille d'un fusillé de la guerre civile espagnole et détenait de fortes convictions politiques de gauche. Le mouvement ouvrier a été mené à Sama de Langreo par les femmes des mineurs. Après avoir exercé le métier de caricaturiste de presse en 1957 et s'être initié à la peinture, il se rend à Paris, pour fuir le franquisme, en abandonnant cette première activité, sans toutefois renoncer à l'écriture, sa première vocation. Biographie Eduardo Arroyo. Le mari de Tina a été arrêté à Cáceres et les femmes des mineurs, y compris Tina, jouèrent un rôle décisif et fondamental dans la lutte ouvrière. Eduardo Arroyo (né le 26 février 1937 à Madrid) est un peintre, lithographe et décorateur de théâtre espagnol.Proche de Gilles Aillaud, il fut comme lui un des représentants majeurs de la Nouvelle figuration.. L’oeuvre d’Eduardo Arroyo est portée par une critique des pouvoirs et des traditions, une attention au quotidien et un humour permanent. Eduardo Arroyo est un peintre et un scénographe espagnol. Il se consacre au dessin et à la peinture. Représentant majeur de la Figuration narrative et de la Nouvelle figuration espagnole qui se développa en Europe au début des années 1960, ses tableaux traitent de l'exil, des assassinats politiques, des complicités dont bénéficie le régime de Franco, des espagnolades qui masquent la réalité fasciste de l'Espagne et des bases américaines qui soutiennent l'impunité de Franco. Ce mouvement était le premier depuis le début de la dictature et était soutenu par les Commissions ouvrières. Toujours en 1963, il réalise une exposition à la galerie Biosca de Madrid, inaugurée sans sa présence, dès lors que poursuivi par la police, il doit fuir à Paris. L'exposition est alors interdite et ferma quelques jours plus tard. La grève des mineurs des Asturies fut un symbole de la résistance bien que ce mouvement fut caché par les autorités franquistes. En 1963, deux des dictateurs peints sont encore vivants : Salazar et Franco. Le peintre s'amuse aussi à mettre en dérision les peintres contemporains comme Marcel Duchamp, Salvador Dalí et Miró (L'enterrement de Marcel Duchamp en 1966 Vivre et laisser mourir ou la Fin tragique de Marcel Duchamp, La Femme du mineur Perez-Martinez Constantina rasée par la police en 1967, copie-charge du Portrait d'une danseuse de Miró). Le peintre est aussi connu pour sa série d'autoportraits en Robinson Crusoë. Eduardo Arroyo Les livres de l'auteur Les poldèves sont nombreux, mais ils sont difficiles à distinguer _ surtout pour les enfants _ des quidams et des énergumènes. Eduardo Arroyo Artiste peintre Décédé(e) le 14/10/2018 (voir toutes les personnalités décédées en 2018) Arroyo, Eduardo, Artiste peintre. Eduardo Arroyo, né le 26 février 1937 à Madrid et mort le 14 octobre 2018 dans la même ville, est un peintre, graveur, lithographe, sculpteur et décorateur de théâtre espagnol. Cette série fait écho aussi à son exil volontaire. Die Biographie von Eduardo Arroyo Rodríguez ist nur eine von über 40.000, die in unseren biographischen Datenbanken Personen, Sport und Pop verfügbar sind. Hitler est ainsi couronné d’un fil de fer barbelé rappelant les camps de concentration tandis que Salazar est caractérisé par les horreurs coloniales. Dans cette localité, la répression fut brutale contre les manifestants. Puis il contribue aux Affiches murales et slogans de Mai 68. Biographie. Eduardo Arroyo a voulu rendre hommage à Constantina Pérez et aux autres femmes des mineurs des Asturies qui ont lutté lors des grèves de 1962. Il y d c de le 14 octobre 2018. Artiste engagé, ayant fui le franquisme, il est considéré comme l’un des plus grands … Représentant majeur de la Figuration narrative et de la Nouvelle figuration espagnole qui se développa en Europe au début des années 1960, ses tableaux traitent de l'exil, des assassinats politiques, des complicités dont bénéficie le régime de Franco, des espagnolades qui masquent la réalité fasciste de l'Espagne et des bases américaines qui soutiennent l'impunité de Franco. Après avoir participé aux événements de 68, il se tourne vers la réalité espagnole : « les luttes, le procès de Burgos, Franco, la dictature, l’Église, enfin tout le spectre de ce que sera l'Espagne jusqu'à la mort de Franco ». Retrospective “Eduardo Arroyo, 1962-1982, 20 anos de pintura” at the Salas Ruiz Picasso, Madrid 1983 granted the 'Grand Prix National de la Peinture' in Spain Representative of 'Nouvelle Figuration' and 'Figuration Narrative'. Né en 1937 à Madrid et rattaché au courant de la Figuration narrative qui se développe en Europe dans le début des années 1960, il peint l’humanité à travers des jeux d’images dont l’origine est tant la société que l’Histoire, l’histoire de l’art ou de la littérature. La police a décidé de lui raser ses cheveux et elle a été menacée si elle révélait qui était les coupables de cet acte. Rétrospective « Eduardo Arroyo, 1962-1982, 20 ans de peinture», Salas Ruiz Picasso, Madrid de toiles peintes cette année-là tandis que ; Centre Georges-Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris. Il rencontre de jeunes peintres surréalistes espagnols et des vieux républicains. En 2009, il publie ses mémoires sous le titre de Minuta para un testamento (« Note pour un testament »). Avec le Portrait du nain Sébastien de Mora, bouffon de cour né à Cadaqués dans la 1 moitié du xx siècle, (1970), il pastiche Velasquez et le parodie en utilisant le visage de Dalí. Ce tableau peut être interprété comme une critique d'une tradition culturelle avec la robe, panoplie typique d’une danseuse espagnole, derrière laquelle un peuple se cache. En 1965, Tina et sa fille ont été arrêtées puis sa fille fut libérée mais Tina est morte en raison des tortures pratiquées par la police. Les deux artistes vont « faire de l’agitation politique à l’intérieur du Salon de la Jeune Peinture » avec Gilles Aillaud. Il a également produit des sculptures et des livres illustrés. Heureux qui comme Ulysse peint en 1976 fait écho au thème de l’exil, sujet récurrent dans les œuvres du peintre. Son activité de scénographe débuta avec le cinéaste Klaus Michael Grüber, et il connut un de ses plus grands succès en 1982, avec “La vie est un songe” de Calderón de la Barca, sous la direction de José Luis Gómez. Artiste, Compositeur, Dramaturge, Écrivain, Musicien, Peintre, Pianiste, Poète (Art, Littérature, Musique). Eduardo Arroyo, qui pratique la peinture en autodidacte depuis 1949, fait des études de journalisme à Madrid (1956-1957). Biographie artiste Eduardo ARROYO (1937 - 2018) Peintre et écrivain espagnol. Eduardo Arroyo a grandi dans le Madrid des années 1950. Son style se caractérise par une relative absence de profondeur et une perspective frontale en aplat. modifier - modifier le code - modifier Wikidata. Ce meuble occupe entièrement une île minuscule. Seul un drapeau en arrière-plan permet de déduire la nationalité du dictateur et donc du nom que l'on peut attribuer. Découvrez toutes les infos sur Eduardo Arroyo, sa biographie, sa filmographie complète, son actualité. Le tableau Gilles Aillaud regarde la réalité par un trou à côté d'un collègue indifférent, (1973) s'inspire d'une photo d'Henri Cartier-Bresson, en coloriant comme une palette le visage d'un des deux personnages. Eduardo Arroyo, né le 26 février 1937 à Madrid et mort le 14 octobre 2018 dans la même ville, est un peintre, graveur, lithographe, sculpteur et décorateur de théâtre espagnol. L’artiste illumine la scène du crime avec une efficacité magistrale, une scène comprenant à la fois vivants des morts et des témoins cachés dans l’ombre ainsi que le meurtrier en train de s’échapper. Nous contacter. En octobre, il participe à l'exposition Grands et jeunes d'aujourd'hui à la Galerie Charpentier avec Orlando Pelayo, Georges Feher, Albert Bitran, André Cottavoz et Gustav Bolin sous le parrainage d'Alexandre Garbell. Ensemble, ils réalisent des œuvres collectives, questionnent le rôle de l’artiste dans la société, sur la peinture comme arme militante. Il montre l'individualisme dérisoire de l'artiste. Eduardo Arroyo bat en brèche les clichés de la figure féminine en peinture. 81 ans Sur un ton ironique, le peintre montre le caballero prenant la pose comme si on le photographiait. Le peintre s'est inspiré de l’image médiatique, de la photographie de magazine et celle du cinéma américain. il intègre une école pour « cancres transfuges de tous les collèges » de la ville, Vivre et laisser mourir ou la fin tragique de Marcel Duchamp, Una tenista anonima disputa un set a Mickey, Constantina Martinez rapatta dalla polizia, Projetto futura ambasciata di Mosca a Madrid, Churchill, Napoleone e Steinberg... mezzogiorno, Churchill, Napoleone e Steinberg... mezzanotte, Truman Capote. (Carmen Amaya est une danseuse de flamenco). Il se consacre au dessin et à la peinture. Eduardo Arroyo, né le 26 février 1937 à Madrid, est un peintre, graveur, lithographe, sculpteur et décorateur de théâtre espagnol, représentant majeur de la Figuration narrative et de la Nouvelle figuration espagnole, qui se développa en Europe au début des années 1960. Le mouvement ouvrier a été mené à Sama de Langreo par les femmes des mineurs. En 1960, il commença à exposer au Salon de la jeune peinture, mais il se fit connaître à l'occasion de la III Biennale de Paris de 1963, où il exposa son polyptyque Les quatre dictateurs, une série de portraits de dictateurs incluant Franco, qui provoqua la protestation du gouvernement espagnol. Biographie. Eduardo Arroyo - Réfugié artistique PARIS le 29 août 2017 - 1830 mots Figure majeure de la Figuration narrative, le « dernier surréaliste » conjugue les qualités du peintre et de l’écrivain dans un art profondément engagé. La grève des mineurs des Asturies fut un symbole de la résistance bien que ce mouvement fut caché par les autorités franquistes. Biographie. Le tableau Gilles Aillaud regarde la réalité par un trou à côté d'un collègue indifférent, (1973) s'inspire d'une photo d'Henri Cartier-Bresson, en coloriant comme une palette le visage d'un des deux personnages. Eduardo Arroyo est aujourd’hui considéré comme l’un des grands peintres espagnols de sa génération. Arroyo a été l'un des principaux artistes contestataires du franquisme. Il commence à travailler comme pigiste, mais doit s'exiler à Paris en 1958 du fait de ses positions anti-franquistes. Proposez une citation. À l'intérieur de leurs figures, Arroyo dénonce les pires crimes commis par les dictateurs. Exposition à la fondation Marguerite et Aimé Maeght du 1er juillet au 19 novembre 2017, intitulé dans le respect des traditions[28]. Ces dictateurs n'ont pas de visage reconnaissable sur le tableau. Le mari de Tina a été arrêté à Cáceres et les femmes des mineurs, y compris Tina, jouèrent un rôle décisif et fondamental dans la lutte ouvrière. Il désacralise aussi les personnalités politiques en les peignant sur un ton plus ou moins irrespectueux comme Napoléon Bonaparte (Six laitues, un couteau et trois d'épluchures en 1965, Les Soucis d’Espagne en 1965) et Winston Churchill (1970). En 2000, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[6]. En octobre, il participe à l'exposition Grands et jeunes d'aujourd'hui à la Galerie Charpentier avec Orlando Pelayo, Georges Feher, Albert Bitran, André Cottavoz et Gustav Bolin sous le parrainage d'Alexandre Garbell. Élève du lycée français, il a de piètres résultats ; il intègre une école pour « cancres transfuges de tous les collèges » de la ville , puis une école de journalisme. Liste complète des œuvres d'Eduardo Arroyo[25] : Eduardo Arroyo a exposé dans de nombreuses salles de nombreux pays, dont le musée d'art moderne de la ville de Paris, le Frankfurter Kunstverein de Francfort-sur-le-Main, la Galerie Maeght de Barcelone, la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques de Paris, le musée Guggenheim de New York ; a participé à de nombreux concours, dont le DAAD de Bonn[27] et a obtenu en 1991, ex-æquo avec Osvaldo Rodríguez, le Premier Prix de la Biennale de gravure de Stuttgart. S'il déteste les hagiographies des grands héros de l'histoire, il abhorre aussi la neutralité qui cache les compromissions les plus scandaleuses, la lâcheté et l'impéritie la plus redoutable. nécessaire], puis une école de journalisme. Dans cette série est inclus Le chat noir (1982) et Carmen Amaya frit des sardines au Waldorf Astoria (1988). Eduardo Arroyo bat en brèche les clichés de la figure féminine en peinture. Cette année, c'est une oeuvre d'Eduardo Arroyo qui est à l'affiche du festival de la biographie. Pour éviter de provoquer des hostilités avec l’Espagne, André Malraux, le président de la Biennale, sous pression de l’ambassade espagnole, exige la dissimulation des différents drapeaux pour éviter que les dictateurs soient reconnaissables. Les corps des quatre dictateurs sont grotesques, vidés d’âme, sans visage et sans cœur. Il montre l'individualisme dérisoire de l'artiste. Toujours en 1963, il réalise une exposition à la galerie Biosca de Madrid, inaugurée sans sa présence, dès lors que poursuivi par la police, il doit fuir à Paris. Il est sans doute l'un des peintres majeurs de … Les quatre dictateurs sont Mussolini, Hitler, Salazar et Franco, représentés de manière allégorique. Proche de Hervé Télémaque, il est comme lui un des représentants majeurs de la Nouvelle figuration et un des fondateurs du mouvement de la figuration narrative. Constantina était la fille d'un fusillé de la guerre civile espagnole et détenait de fortes convictions politiques de gauche. Pour la série Toute la ville en parle réalisée dans les années 1980, Arroyo s'est inspiré du film Toute la ville en parle (1935) de John Ford. Eduardo Arroyo, né le 26 février 1937 à Madrid et mort le 14 octobre 2018 dans la même ville, est un peintre, graveur, lithographe, sculpteur et décorateur de théâtre espagnol. Couronné de plusieurs succès, il retourne en Espagne en 1977, après la mort de Franco. Eduardo Arroyo tudie au Lyc e fran ais et l'Instituto de Nuestra Se ora de la Almudena puis l' cole de journalisme. Cette œuvre est le portrait de Constantina Pérez Martínez, une femme forte, indépendante et une combattante. Le peintre se montre focalisant toute son attention sur une petite marine exécutée dans une palette de voyage.