Il a été révéré tout d'abord sous le nom de Donar ou Donner qu'on retrouve encore de nos jours dans Donnerstag alors que les Anglais utilisent Thursday (le jour dédié à Thor). Au chapitre 15, on comprend que les dieux empruntent le pont arc-en-ciel Bifröst pour se rendre au conseil des Ases à Ásgard. In the 12th century, more than a century after Norway was "officially" Christianized, Thor was still being invoked by the population, as evidenced by a stick bearing a runic message found among the Bryggen inscriptions in Bergen, Norway. Thor est décrit comme un puissant guerrier, le plus fort de tous, d'une force colossale, de plus avec son Mjöllnir et Megingjord, il double sa force. Toret apelout, si veneit, Ke un deable aveit privé, Alors Útgarða-Loki lui explique les illusions visuelles qu'il leur a faites subir. Il est l'un des principaux dieux du panthéon nordique, et fut vénéré dans l'ensemble du monde germanique. La version germanique occidentale : allemand Donar (> allemand Donner « tonnerre ») et vieil anglais Þunor (> anglais thunder « tonnerre ») est présente dans les noms de jours Donnerstag en allemand et Thursday en anglais. Loki responds that he intends to live a while yet, and again insults Thor with references to his encounter with Útgarða-Loki. Ce marteau crée également les éclairs. Swastikas appear on various Germanic objects stretching from the Migration Period to the Viking Age, such as the 3rd century Værløse Fibula (DR EM85;123) from Zealand, Denmark; the Gothic spearhead from Brest-Litovsk, Belarus; numerous Migration Period bracteates; cremation urns from early Anglo-Saxon England; the 8th century Sæbø sword from Sogn, Norway; and the 9th century Snoldelev Stone (DR 248) from Ramsø, Denmark. [42], As a result, the gods and goddesses meet and hold a thing to discuss and debate the matter. La Eyrbyggja saga est une saga islandaise d'auteur inconnu préservée dans deux manuscrits des XIIIe et XIVe siècles. Il doute ensuite que Thor ait la force de ramener le bateau au rivage mais le dieu le porte jusqu'à la ferme. Par ailleurs, il est le père adoptif du dieu Ullr, fils de Sif, dieu de l'hiver. Le nain Alvíss finit donc pétrifié par la lumière du Soleil. Les références mythiques de Loki sont confirmées dans d'autres écrits, et ce genre parodique est classique des textes mythologiques. Grimm comments that, at times, Scandinavians often "no longer liked to utter the god's real name, or they wished to extol his fatherly goodness". infra). [1] With Sif, Thor fathered the goddess (and possible valkyrie) Þrúðr; with Járnsaxa, he fathered Magni; with a mother whose name is not recorded, he fathered Móði, and he is the stepfather of the god Ullr. On note cependant un curieux pléonasme près de Bacqueville (Eure) : le lieu-dit La pierre Toutain, c'est-à-dire « la pierre de la pierre de Thor » sans qu'il soit possible d'élucider son origine et sa signification réelle. Ces divinités seraient issues d'un même dieu tonnant originel avant la dispersion des deux peuples indo-européens[4]. D'un point de vue mythologique, ce prologue n'est pas à prendre au sérieux puisqu'il s'agit d'une invention de l'auteur. At first, Thor holds his tongue, but Hárbarðr only becomes more aggressive, and the poem soon becomes a flyting match between Thor and Hárbarðr, all the while revealing lore about the two, including Thor's killing of several jötnar in "the east" and berzerk women on Hlesey (now the Danish island of Læsø). Se pose alors parmi les spécialistes la question de la véracité de ces récits, de leur influence chrétienne, d'inventions de l'auteur, ou de témoignages fidèles des croyances pré-chrétiennes. Le lendemain, Thor accompagne le géant pêcher, bien que ce dernier doute des compétences d'un garçon pour la pêche en haute mer. De leur union naquit Trór, que nous connaissons sous le nom de Thor. À priori, le nain répond correctement à chacune des questions, mais Thor a réussi sa ruse pour se débarrasser du nain, le dieu révèle à la dernière strophe que le Soleil s'est levé. Thor est ensuite mentionné plus loin dans le livre, sans être un acteur. Gangleri demande à Hár, Jafnhár et Þriði qu'ils lui révèlent une histoire où Thor a été dominé par la force ou la magie. inscription, A runestone from Södermanland, Sweden bearing a depiction of Thor's hammer, The Altuna stone from Sweden, one of four stones depicting Thor's fishing trip. Ítreksjód. Son visage était orné d'une longue barbe rousse tout comme ses sourcils et sa voix puissante couvrait le tumulte des combats. DANS LE MEME RAYON. In connection, the lack of trolls and ettins in modern Scandinavia is explained as a result of the "accuracy and efficiency of the lightning strokes". La sorcière Groa essaie de retirer par magie le morceau de pierre à aiguiser fiché dans le crâne de Thor, mais en vain. Au festin, le dieu malin Loki irrité s'en prend aux dieux par une joute verbale, insultant et offensant presque chacun d'entre eux tour à tour. En voyage vers le royaume de Geirröd, Thor est accueilli chez la géante Gríðr qui lui révèle le réel dessein et lui remet ses gants de fer, Járngreipr, sa ceinture magique, Megingjord ainsi qu'une lance. Le Ragnarök, raconté au chapitre 51 de la Gylfaginning, est une prophétique fin du monde où s'affrontent tous les dieux et les hommes face à Loki, les géants et toutes les forces du chaos. Soudain, son siège s'élève vers le toit. Hymir tells him to go get some bait from his pasture, which he expects should not be a problem for Thor. Le point central de cette religion, est ce que nous nommons aujourd'hui : la mythologie nordique, ce terme regroupe l'entièreté des histoires religieuses qui ont façonnées la vie des vikings. In Neil Gaiman's Sandman comic, Thor is portrayed as a buffoon who wields a tiny toffee hammer. The prologue to the Prose Edda euhemerises Thor as a prince of Troy, and the son of king Memnon by Troana, a daughter of Priam. Thor proposa d'appétissantes choses à manger (selon lui, un brouet d'avoine et un hareng) pour convaincre Harbard de le transporter. Au chapitre 49 de la Gylfaginning on apprend les circonstances du meurtre du dieu Baldr par une ruse de Loki. A fifth appearance may possibly occur on a runestone found in Södermanland, Sweden (Sö 140), but the reading is contested. Thor possède une multitude de noms qui sont mentionnés dans les Eddas et autres poèmes scandinaves. [14][62], In what is now Germany, locations named after Thor are sparsely recorded, but an amount of locations called Donnersberg (German "Donner's mountain") may derive their name from the deity Donner, the southern Germanic form of the god's name. C'est un géant, et il utilise deux armes (deux haches) comme arme de jet, qui reviennent toujours vers lui : quoique ces armes soient des haches, son attaque se nomme explicitement "Mjöllnir Hammer" ("marteau Mjöllnir"). Par Odin, bienvenue au Valhalla ! En tant que dieu de l'orage, il apporte la pluie, ce qui fait également de lui une divinité liée à la fertilité. 750-1050)-language text, Articles containing Proto-Germanic-language text, Articles containing Icelandic-language text, Articles containing Old Frisian-language text, Articles containing Old Saxon-language text, Articles containing Proto-Celtic-language text, Articles containing North Frisian-language text, Articles containing Lithuanian-language text, Articles containing Sanskrit-language text, Articles containing Southern Sami-language text, Articles containing Armenian-language text, Articles with German-language sources (de), Wikipedia articles with WORLDCATID identifiers, Creative Commons Attribution-ShareAlike License, This page was last edited on 8 January 2021, at 11:23. Il avoue qu'il était le géant Skrymir et les liens de son sac étaient de fer ensorcelé. La femme de Loki, Sigyn, reste à ses côtés avec une cuvette pour rassembler les gouttes mais dès qu'elle se retourne pour la vider le venin coule sur le visage de Loki lui causant tellement de douleur qu'il en résulte les tremblements de terre. Sa mère est Jörd, incarnant la Terre dans son sens le plus large, et son frère est Meili, le Dieu de l’Oubli. The swastika symbol has been identified as representing the hammer or lightning of Thor. Thor jette l'hameçon en mer et attrape Jörmungand. D'autres sont encore incertains et on ne sait s'il s'agit de lieux de culte, comme Thorsåker en Suède (avec -akr « champ (cultivé) »). [64], Thor closely resembles other Indo-European deities associated with the thunder: the Celtic Taranis,[65][66] the Baltic Perkūnas, the Slavic Perun,[67] and particularly the Hindu Indra, whose red hair and thunderbolt weapon the vajra are obvious parallels noted already by Max Müller. Il a un autre fils, Magni, dont la mère est la géante Járnsaxa. Casting moulds have been found for the production of both Thor's hammers and Christian crucifixes, and at least one example of a combined crucifix and hammer has been discovered. [20] The second, the Kvinneby amulet, invokes protection by both Thor and his hammer. Ce dernier haïssant Thor, exige que Loki le leurre chez lui. ", section : "L'histoire du Jämtland") du roman "Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède", une légende racontée mentionne Thor comme protagoniste principal, sous son nom traditionnel d' Asa-Tor. Loki trouve alors les nains qui font la chevelure d'or ainsi que le bateau Skidbladnir et la lance d'Odin, Gungnir. L'auteur s'est inspiré des mythes racontés dans les poèmes eddiques et scaldiques, dont il cite régulièrement des vers, ainsi que de la tradition orale toujours présente malgré la conversion officielle de l'Islande quelques siècles plus tôt en l'an 1000. Toutefois cette interprétation est fausse puisque l'étymologie et la fonction de Jupiter semblent correspondre plus vraisemblablement au dieu germain Týr. L'enfant avait les cheveux blonds, et à 12 ans il avait toute sa force d'homme. Loki s'était battu contre le feu sauvage, et Thjálfi contre son esprit. Loki déclare alors que c'est sa tête qu'il a mis en gage, et non son cou, ainsi les nains se contentent de lui coudre les lèvres. Le Hárbarðsljóð est introduit par un court texte en prose qui situe la scène. [6], Beginning in the Viking Age, personal names containing the theonym Thórr are recorded with great frequency, whereas no examples are known prior to this period. Norse mythology, largely recorded in Iceland from traditional material stemming from Scandinavia, provides numerous tales featuring the god. It and its sister species, the hero shrew (Scutisorex somereni), are the only mammal species known to have interlocking vertebrae. Thor laughs internally when he sees the hammer, takes hold of it, strikes Þrymr, beats all of the jötnar, kills their "older sister", and so gets his hammer back. Thor, she foretells, will do battle with the great serpent during the immense mythic war waged at Ragnarök, and there he will slay the monstrous snake, yet after he will only be able to take nine steps before succumbing to the venom of the beast: Benjamin Thorpe translation: Avec Thor furieux, Loki promet de récupérer chez les elfes noirs une chevelure d'or pour Sif qui repousserait comme les autres cheveux. Hymir catches a few whales at once, and Thor baits his line with the head of the ox. Thor est l'un des plus puissants des dieux de la mythologie GErmanique et Nordique *Thor* Thor : Thor est l'un des plus puissants des Dieux. L'auteur explique qu'une légende populaire « insensée »[32] rapporte que le héros descendait des géants, et était né avec des bras supplémentaires ce qui trahissait son ascendance. Thor again tells him to be silent, and threatens to throw him into the sky, where he will never be seen again. However, Týr tells Thor that he may have a solution; east of Élivágar lives Hymir, and he owns such a deep kettle. The Gosforth depiction, one of four stones depicting Thor's fishing trip. Thor finds the dwarf repulsive and, apparently, realizes that the bride is his daughter. », — Gesta Hammaburgensis ecclesiae pontificum, IV, 26[10]. En conséquence, les jours de la semaine portent les noms des fausses divinités (cf. Beaucoup de guerriers portaient un symbole du marteau de Thorautour du coup comme amulette de protection. Si certains mythes racontés dans l'Edda de Snorri sont connus ailleurs, d'autres ne le sont pas ainsi son œuvre est-elle le seul témoin de ces légendes. Þrymr ordonne qu'on lui apporte le marteau pour consacrer la fiancée, alors Thor s'en empare, jette son déguisement et tue Þrymr avant de massacrer toute sa famille. Pourtant, de la mythologie nordique et de Thor ne subsistent que peu d’indices. Closeup of Thor with Mjölnir depicted on the Altuna stone. Dans la Lokasenna, l'introduction en prose explique que le géant Ægir a invité à son banquet les Ases, presque tous les dieux principaux sont présents sauf Thor car il est en expédition à l'est. [19], Two objects with runic inscriptions invoking Thor date from the 11th century, one from England and one from Sweden. Freyja pointedly refuses. Thor eats a big meal of two oxen (all the rest eat but one), and then goes to sleep. Dieu à tous les pouvoirs. Odin et ses fils migrèrent vers l'Europe, et sont les ancêtres des dynasties royales scandinaves. Il était le dieu préféré des humbles et c'était également à lui que les jeunes mariés demandaient la bénédiction[réf. On trouve ainsi différentes formes et graphies de son nom selon les époques et les régions du monde germanique : Þórr en vieux norrois, Þunor en anglo-saxon, Þonar en frison occidental, Donar en vieux haut-allemand, etc. Son influence était si forte que les Norvégiens chrétiens durent ajouter dans les pattes du lion représenté sur les armoiries de la Norvège la hache de guerre de Saint Olaf pour rappeler son origine viking, mais aussi pour contre-balancer la puissance évocatrice du marteau de Thor. Toutefois en Angleterre, le nom Thurstable (« pilier de Thor ») indique un lieu de culte au dieu[40]. Ensuite les dieux et le géant marchent ensemble jusqu'à la prochaine tombée de la nuit. [40], In Jötunheimr, the jötunn Þrymr sits on a barrow, plaiting golden collars for his female dogs, and trimming the manes of his horses. Au chapitre 2 du Livre Septième, le héros Haldanus est tellement glorifié pour ses exploits que les Suédois pensent qu'il est le fils du dieu Thor. Le dieu Thor est mentionné par le chroniqueur chrétien allemand Adam de Brême dans sa Gesta Hammaburgensis ecclesiae pontificum rédigée pendant la deuxième moitié du XIe siècle. Ce passage est également un exemple d'interpretatio germanica faisant de Thor l'équivalent du Jupiter romain (cf. La plupart des histoires qui mettent Thor en scène les mette… The first clear example of this occurs in the Roman historian Tacitus's late first-century work Germania, where, writing about the religion of the Suebi (a confederation of Germanic peoples), he comments that "among the gods Mercury is the one they principally worship. Loki states that it was indeed an effort, and also a success, for he has discovered that Þrymr has the hammer, but that it cannot be retrieved unless Freyja is brought to Þrymr as his wife. In the morning, he awakes and informs Hymir that he wants to go fishing the following evening, and that he will catch plenty of food, but that he needs bait. Thor doit faire le chemin à pied puisqu'il est trop lourd pour emprunter le pont[25]. Inquiets à l'idée de perdre le plus fort des leurs, les géants créent un énorme homme d'argile appelé Mokkurkalfi, avec qui Hrungnir accueille Thor, accompagné pour sa part de son servant Thjálfi. Dans la deuxième partie de l'Edda de Snorri intitulée le Skáldskaparmál, le géant Ægir est accueilli à un festin des Ases. [38], Thor arrives and tells Loki to be silent, and threatens to rip Loki's head from his body with his hammer. Þrymr demande ensuite pourquoi elle a des yeux aussi enragés. Thor again tells him to be silent, threatening to break every bone in Loki's body. Il a été le personnage titre de trois séries régulières ainsi que de séries limitées. The two go to the dwelling of the goddess Freyja, and so that he may attempt to find Mjölnir, Thor asks her if he may borrow her feather cloak. [7], The earliest records of the Germanic peoples were recorded by the Romans, and in these works Thor is frequently referred to – via a process known as interpretatio romana (where characteristics perceived to be similar by Romans result in identification of a non-Roman god as a Roman deity) – as either the Roman god Jupiter (also known as Jove) or the Greco-Roman god Hercules. Le temple est décrit, ainsi que les pratiques et tabous religieux. Mythologie nordique . À ce moment, le nain Lit court à ses pieds, alors le dieu tonnant lui donne un coup de pied, le projetant ainsi dans les flammes. Le lendemain matin, Thor bénit les restes des boucs qui ressuscitent, mais l'un d'entre eux boite. Le personnage de Thor est basé sur son homologue de la mythologie nordique. Nine paces fares the son of Fjorgyn, Thorolf découvre ensuite une rivière qu'il nomme la Rivière de Thor, et c'est là que logent ses compagnons. [33], Thor is again the main character in the poem Hymiskviða, where, after the gods have been hunting and have eaten their prey, they have an urge to drink. Il possède une halle de 640 travées, Bilskirnir, le plus grand bâtiment connu. Thor responds with a fourth call to be silent, and threatens to send Loki to Hel. It seems to have been used by the warrior also, in the form of the swastika. From Thor, he inherited the quick temper, physical strength and merits as a giant-slayer. Þrymr says that he has hidden Mjölnir eight leagues beneath the earth, from which it will be retrieved, but only if Freyja is brought to him as his wife. Hammer-wielding Germanic god associated with thunder, "Donar" redirects here. En revanche, rien ne permet de relier un toponyme normand à un culte du dieu Thor. Thor est l'ultime défenseur de Midgard et le gardien des dieux et des hommes contre les géants. After Hymir—who is not happy to see Thor—comes in from the cold outdoors, Týr's mother helps them find a properly strong cauldron. On lit que « contre Thor, il ne servait à rien d'être d'une belle stature ou d'une grande robustesse »[31]. Thor (Old NorseÞórr, Old English Đunor, Old High German Donar, Proto-Germanic *Þunraz, “Thunder”) is one of the most prominent figures in Norse mythology. Þrymr commands the jötnar in his hall to spread straw on the benches, for Freyja has arrived to be his wife. Thor jette la coupe sur le crâne de Hymir et elle se brise. supra). A Uppsala, Adam de Brême le montre à la place d'honneur[9]. Lui s'établit ailleurs et construit son temple aux dieux. Inquiets qu'il réussisse sa prouesse, les dieux tiennent conseil et forcent Loki à empêcher l'étranger de finir son travail à temps. Due to the nature of the Germanic corpus, narratives featuring Thor are only attested in Old Norse, where Thor appears throughout Norse mythology. [74] Scholar Hilda Ellis Davidson summarizes: The cult of Thor was linked up with men's habitation and possessions, and with well-being of the family and community. When we find it on the pommel of a warrior's sword and on his sword-belt, the assumption is that the warrior was placing himself under the Thunder God's protection.[60]. Initialement, Thor est le « Tonnerre », un attribut du Ciel-Père[1]. Thor casts his line and the monstrous serpent Jörmungandr bites. Les peuples nordiques, dont notamment les Vikings, vénéraient des dieux avant tout guerriers. Plusors distrent por vérité [53], A Scandinavian folk belief that lightning frightens away trolls and jötnar appears in numerous Scandinavian folktales, and may be a late reflection of Thor's role in fighting such beings. Numerous place names in Scandinavia contain the Old Norse name Þórr. Ici on comprend que la fille de Thor est promise à Alvíss, un nain. Freyja agrees, and says she would lend it to Thor even if it were made of silver or gold, and Loki flies off, the feather cloak whistling. Cultic significance may only be assured in place names containing the elements -vé (signifying the location of a vé, a type of pagan Germanic shrine), –hóf (a structure used for religious purposes, see heathen hofs), and –lundr (a holy grove). S'y contraste Thor, franc, naïf et malhabile, et le rusé et raffiné Odin. At Thor's final threat, Loki gives in, commenting that only for Thor will he leave the hall, for "I know alone that you do strike", and the poem continues. Some distance from Hymir's home, an army of many-headed beings led by Hymir attacks the two, but are killed by the hammer of Thor. [12], According to a near-contemporary account, the Christian missionary Saint Boniface felled an oak tree dedicated to "Jove" in the 8th century, the Donar's Oak in the region of Hesse, Germany. Au chapitre 29, on apprend que le dieu Vidar serait « presque aussi fort que Thor »[28]. La Germanie de Tacite, texte ethnologique rédigé vers l'an 98, témoigne vraisemblablement de la plus ancienne mention préservée du dieu Thor chez les Germains. Thor is frequently referred to in place names, the day of the week Thursday bears his name (modern English Thursday derives from Old English þunresdæġ, 'Þunor's day'), and names stemming from the pagan period containing his own continue to be used today, particularly in Scandinavia. Il est le protecteur des cheptels et des récoltes[10]. On pense par exemple à Amon Amarth, Enslaved, Falkenbach, et Manowar avec la chanson Thor (the Powerhead), Equilibrium fait référence au mythe du vol de Mjöllnir par le géant Thrym dans la chanson Wingthors Hammer (wing, « l'aile » en anglais, fait peut-être référence au casque ailé de Thor dans certaines représentations modernes). Il est accueilli par trois personnages assis sur un trône, Hár, Jafnhár et Þriði (Haut, Aussi Haut et Troisième) qui se soumettent volontiers à ses questions, lui expliquant la cosmogonie et les aventures des dieux. Thor est alors mentionné comme l'un des prêtres, il est à Thrudvang. ». Le chapitre 5 du Livre Sixième raconte l'histoire du héros Starcatherus. Ne sai s'esteit lutin u non, Loki (peinture de Milivoj Ceran) Pour pouvoir lire cet article sur mon nouveau site, cliquez ici ! In the poem, Thor wakes and finds that his powerful hammer, Mjölnir, is missing. Les dieux sont rapidement poursuivis par des géants, et Thor les massacre tous avec son marteau. L'ancien lieu anglais Thunores hlæw (« Thunder's cave, shelter ») contient sans doute le nom du dieu. In Georges Dumézil's trifunctional hypothesis of Indo-European religion, Thor represents the second function, that of strength. And, slain by the serpent, fearless he sinks. il appelait Toret, et celui-ci venait, Après l'avoir insulté tout ce temps, Hárbardr dit à Thor de faire un détour s'il veut passer, puis il le maudit. L. Sprague de Camp's Harold Shea met with Thor, as with other Norse gods, in the first of Shea's many fantasy adventures. Dans le manga, Loki est un ami d'enfance de Balder et Thor, tous deux aussi inspirés des personnages de la mythologie portant les mêmes noms. The identification of these place names as pointing to religious significance is complicated by the aforementioned common usage of Þórr as a personal name element.