Une fois encore, le projet resta inachevé et pour toujours. © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux. (1) Henri Delaborde, « Horace Vernet. La salle de la Smala : la vie quotidienne d’un campement arabe. Cette vieille noblesse d’épée a été en effet l’âme des croisades, allant délivrer le tombeau du Christ à Jérusalem de la fin du XIe à la fin du XIIIe siècle, puis assurant la sécurité des routes de pèlerinage depuis cette époque. Horace Vernet, Prise du fort Saint-Jean-d'Ulloa, 27 novembre 1838, © RMN-GP (Château de Versailles) / Droits réservés, Plus d'informations sur le site Collections. La guerre en images impose ici un exotisme colonial, doublant la rudesse et la violence des combats par une curiosité ethnographique fantaisiste : tout en s’inspirant de tableaux célèbres, comme Napoléon sur le champ de bataille d’Eylau, de Gros ou La Mort de Sardanapale, de Delacroix, l’artiste a remplacé la grandeur et le drame par la légèreté, le pittoresque, le trivial qui trahissent autant son exaltation romanesque que son racisme. La Prise de la smalah d'Abd-el-Kader par le Duc d'Aumale à Taguin, le 16 mai 1843, est un tableau peint par Horace Vernet en 1845 et exposé au musée de l'histoire de France à Versailles.. À votre tour, participez à l'histoire du château de Versailles en soutenant le projet qui vous ressemble : adoptez un tilleul, contribuez au rayonnement du Château ou participez au remeublement des appartements royaux. : 01-30-83-77-88. Voussure de la salle du Maroc par Eloi-Firmin Féron. : 01 30 83 78 00 Retrouvez le château de Versailles sur : www.chateauversailles.fr Moyens d’accès . Prise de la Smala d’Abd-el-Kader par le duc d’Aumale à Taguin, 16 mai 1843, par Horace Vernet, 1843-1845. Cette histoire, qu’elles publièrent en 1911 sous le nom de "An adventure", connut un certain succès et alimenta la théorie que des fantômes hanteraient le Trianon. Mots-clés – salles d’Afrique. exposition. Home Mots-cléssalles d’Afrique. L’évocation des croisades appar… Ainsi, les décors de théâtre réalisés pour l’inauguration des Galeries Historiques, le 10 juin 1837, seront montés sur la scène de l’Opéra royal. Tél. Le 10 août 1901, deux Anglaises vécurent une expérience qu’elles considérèrent comme paranormale dans les jardins du Petit Trianon. L’exposition sera présentée dans les salles d’Afrique, dont les toiles commandées par Louis-Philippe seront dévoilées au public. Panorama D'Afrique par Valérie Bajou, conservateur en chef. Après les Galeries historiques de l’aile du Midi inaugurées en 1837, l’architecte Frédéric Nepveu entreprit de construire les salles d’Afrique qu’il dota d’immenses verrières zénithales : la salle de Constantine, inaugurée en 1842, la salle de la Smala, d’abord appelée salle Louis-Philippe, et la salle du Maroc. Prise de la Smala d’Abd-el-Kader par le duc d’Aumale à Taguin, 16 mai 1843, par Horace Vernet, 1843-1845. Aujourd’hui, les salles d’Afrique servent aux grandes expositions temporaires de Versailles, et leurs grands tableaux, protégés, sont la plupart du temps invisibles. Si Versailles est le siège officiel de la Cour depuis 1682, le Roi réside également dans ses autres maisons royales. Salles d’Afrique et de Crimée Le château de Versailles présente la première grande exposition monographique consacrée au peintre Hyacinthe Rigaud (1659- 1743), auteur du plus célèbre des portraits de Louis XIV. Huile sur toile d’Horace Vernet. "Splendeurs de la cour de Saxe", château de Versailles (salles d'Afrique et de Crimée, 1 er étage de l'aile nord). Dès les débuts du projet des Galeries historiques en 1833, se posa la question de la prolongation de son programme historique par le récit du règne de son créateur, Louis-Philippe, nouveau roi des Français. A Versailles, le Roi voulut consacrer de nombreux espaces au souvenir de l’Empire et c’est ainsi qu’il fit rassembler au rez-de-chaussée de l’aile sud du palais, sous la galerie des Batailles, la plupart des grands tableaux commandés par Napoléon pour sa communication politique, et qui décoraient les résidences impériales. Cent ans après la Révolution française, à l’aube de la « Belle Époque », un phénomène spectaculaire d’engouement, de nostalgie, de curiosité et de passion se développe autour du Versailles de l’Ancien régime. De l’authenticité, Vernet a glissé vers la crédibilité, la propagande ; il s’est appuyé sur le regard qui sollicite le spectateur, l’expression qui suscite l’émotion. La voussure par Éloi-Firmin Féron est chatoyante, avec une profusion de motifs orientaux : termes à la peau noire, tapis et tissus d’Orient, lions et léopards. Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles . Le siège d’Anvers en 1832, lors de la création du nouveau royaume de Belgique, la conquête progressive de l’Algérie, tout au long du règne, le siège de Saint-Jean-d’Ulloa, au Mexique, en 1838, furent autant de nouveaux sujets que le roi demanda à son peintre préféré, Horace Vernet, avec lequel il entretenait des liens de familiarité. Jamais l’héroïque confusion d’un assaut n’a été rendue avec plus de vraisemblance.1 » Vernet a montré ici le caractère sanglant de la conquête de l’Algérie. Sociétés de cour en Europe, XVI e-XIX e siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries. Petite anecdote, le tableau fut transféré au Louvre en 1885 et remplacé à Versailles par une copie. salles d'afrique et de crimée En monarque politique, le roi Louis XIV a su porter au faîte de sa magnificence le « grand divertissement » faisant de Versailles un lieu de fêtes et de spectacles pour toujours plus de grandeur, d’extraordinaire et de fantastique. Informations Tél. Car, si l’Oriental gagnait tous les combats esthétiques chez Gros et Girodet, il ne sort pas gagnant chez Vernet : bien sûr, il est exotique, il est aussi caractérisé, c’est-à-dire caricaturé. Cette salle fut ensuite élargie à un ensemble plus vaste: les salles de Constantine, du Maroc et de la Smalah. © Château de Versailles / Didier Saulnier. fr; en; Accueil > Mots-clés > salles d’Afrique. À l’occasion de l’exposition, Le Château de Versailles présente la salle du sacre entièrement restaurée, grâce au mécénat de Plastic Omnium et d’AXA. Pour plus de clarté, l’artiste a multiplié les points de vue et les points de fuite et dispersé sa composition dans un panorama. Tout y est démesure ! Le projet est d’abord un hommage de Louis-Philippe à la noblesse légitimiste, « immémoriale », qui boudait son régime et dont il rechercha inlassablement le soutien politique. « Versailles = la France = le luxe » Mais après la noblesse française, les industriels et financiers du siècle dernier, ce sont bien les marques de luxe qui s’imposent aujourd’hui comme les grands mécènes du château. En prolongement, elle proposera une véritable plongée dans le Versailles du XIX e siècle. Du programme pour la salle du Maroc, ne fut achevée que la Bataille d’Isly, installée depuis en face de la Smalah. Le 6 octobre 1789, lorsque Louis XVI, Marie-Antoinette et la famille royale sont contraints de quitter Versailles, le Château est déserté et cesse définitivement d’être une résidence royale. magazine du château de versailles Les Carnets de Versailles . La Prise de Constantine, le 13 octobre 1837, par Horace Vernet, 1838-39.© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux. En prolongement, elle propose une véritable plongée dans le Versailles du xixe siècle. Après les Galeries historiques de l’aile du Midi inaugurées en 1837. Comment fonctionnent les fontaines des Jardins ? À faire en famille ! Le style de Vernet n’était pas approprié à la peinture monumentale. Mots-clés – salles d’Afrique. Valérie Bajou, La Bataille d’Isly, 14 août 1844 d’Horace Vernet. Le dictionnaire Louis XIV. expositions; patrimoine; spectacles; portfolios; Histoire(s) les + abonnement gratuit au magazine . Comme Delacroix un an plus tôt, il était fasciné par les habitants, leurs coutumes et leurs costumes, dont l’authenticité lui paraissait biblique. Détail. Panorama D'Afrique par Valérie Bajou, conservateur en chef La prise de la Smalah … CHÂTEAU DE VERSAILLES (SALLES D’AFRIQUE ET DE CRIMÉE) 1867- 1937. Cet ensemble exceptionnel fut entrepris à partir de 1837. ». L’architecture de la salle et son échelle monumentale ajoutent au décorum : tout vise à une image patriotique facilement compréhensible où les héros sont devenus des hommes. Salle accessible en visite guidée (Louis XIV et la création de Versailles). Dans la salle suivante, appelée aujourd’hui salle de la Smala, l’artiste mit en pratique ses principes sur la peinture d’histoire, qui devait être à la fois événementielle, c’est-à-dire pittoresque, et symbolique. L’iconographie exalte l’impérialisme de la monarchie de Juillet et la gloire militaire retrouvée, mais surtout les faits d’armes des fils du roi, le duc d’Orléans à Constantine et dans le défilé des Portes de fer, puis le duc d’Aumale lors de la prise de la Smala d’Abd el-Kader. Les salles d’Afrique furent son dernier chantier versaillais, les commandes étant passées au fur et à mesure de la conquête. Comme tous les souverains avant lui, celui-ci n’eut de cesse de commander, année après année, de nouveaux tableaux d’actualité, et une salle « Louis-Philippe » fut bientôt prévue dans des espaces restructurés de l’aile du Nord, bientôt élargie à un tout un ensemble : les salles de Constantine, du Maroc et de la Smalah. Après la salle de Constantine, inaugurée en 1842, on entreprit le décor de la salle du Maroc et de celle de la Smalah, dont les projets ne furent jamais totalement menés à bien, interrompus brutalement par la chute du régime en février 1848. Louis XIV. L’exposition est présentée dans les salles d’Afrique, dont les toiles commandées par Louis-Philippe sont dévoilées au public. Détails.© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux. des châteaux de Versailles et de Trianon. Vernet avait découvert l’Afrique du Nord en 1833. Sur Internet : www.chateauversailles.fr. L’exposition sera présentée dans les salles d’Afrique, dont les toiles commandées par Louis-Philippe seront dévoilée au public. Article. Quelle était la boisson fétiche de Louis XV ? Faites un don en ligne pour aider le château de Versailles à affronter une crise économique sans précédent. Découvrez les activités et les jeux disponibles pour approfondir vos connaissances sur l'histoire et les collections du château de Versailles. La construction et le décor des salles d’Afrique s’inscrivirent dans le projet, initié par Louis-Philippe à partir de 1833, de créer au sein du château de Versailles un musée de l’Histoire de France. Le cadrage donne une impression d’arbitraire, d’indifférent, d’accidentel, le regard saute d’un groupe à l’autre avant de comprendre que le duc d’Aumale ignore les trois quarts de la scène, tandis que les tentes de cette capitale nomade, qui comptait environ quinze mille civils, sont décrites en gros plan. Chercher. Le souverain voulait préserver la paix, mais très vite contraint de s’engager dans des opérations militaires, il envoya ses fils en campagne et demanda de nouveaux tableaux pour illustrer leurs hauts faits d’armes. Les moments dramatiques y sont violents, pourtant l’artiste donna aux soldats de la Prise de Constantine des poses de figures classiques, selon une recette d’atelier qu’il avait pu observer chez David, Gros ou Girodet. Aujourd’hui, les salles d’Afrique servent aux grandes expositions temporaires de Versailles, et leurs grands tableaux, protégés, sont la plupart du temps invisibles. Paris : Skira-Flammarion, 2009. versailles. Les salles d’Afrique : construction et décor sous la monarchie de Juillet (1830-1848) Skip to navigation – Site map. Lieu d’exposition Château de Versailles. En février 1919, il y a exactement 100 ans, s’ouvrait à Paris le premier Congrès panafricain. S’il fut indifférent au sujet principal et à l’action dramatique, ce ne fut pas pour détourner l’attention ou rendre les combats supportables : comme à la plupart de ses contemporains, la guerre en Afrique lui apparaissait comme un éblouissement d’opéra, un triomphe de panoplies que le simulacre de campement rendait plus intéressant. © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux. « De l’authenticité, Vernet a glissé vers la crédibilité, la propagande ; il s’est appuyé sur le regard qui sollicite le spectateur, l’expression qui suscite l’émotion. Aurélie Cottais. Ainsi, les décors de théâtre réalisés pour l’inauguration des … Le volume des pièces, la taille des tableaux et l’éclairage zénithal qui envahit l’espace d’une lumière changeante : les trois immenses salles dites « d’Afrique », au premier étage de l’aile nord du Château, ne manquent pas d’étonner le visiteur de l’exposition "Louis-Philippe et Versailles". Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles . La salle de Constantine : des héros devenus des hommes. Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, salles d'Afrique et de Crimée, du 19 octobre 2009 au 7 février 2010]. Search. Article. Les salles d’Afrique : construction et décor sous la monarchie de Juillet (1830-1848) Navigation – Plan du site. Comme Henri Delaborde, les contemporains apprécièrent « ce pêle-mêle de combattants et de débris, cette montagne vivante s’élevant sur une montagne de murs écroulés et de terrains glissants, cette vague humaine heurtant de toute son impétuosité, de toute sa furie, et les obstacles qu’elle a renversés, et ceux qui protègent encore la proie qu’elle va conquérir. Mi-novembre, je me suis échappée au château de Versailles le temps de quelques heures. Dans La Prise de la Smala d’Abd el-Kader, tableau de plus de vingt-et-un mètres de long exposé au Salon de 1845, rien ne fut traité de manière traditionnelle : à cause de son format inhabituel, l’artiste a rejeté l’épisode militaire et l’attaque de spahis de Youssouf à gauche et à l’arrière-plan pour privilégier la description de la vie quotidienne d’un campement arabe. BLUCHE François. Sociétés de cour en Europe, XVI e-XIX e siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries. Aidé par quelques élèves, il réalisa neuf grands tableaux en dix ans – le plus grand mesure plus de vingt-et-un mètres de long. Paris : R. Laffont, 2015. Une salle "Louis-Philippe" fut dédiée à l'exposition des nombreuses toiles commandées par le roi. La troisième salle, celle du Maroc, devait comprendre les tableaux du bombardement de Mogador et de la prise de l’île, soit huit grands tableaux et deux dessus-de-porte pour lesquels l’artiste reçut deux cent vingt mille francs. Le tableau est, par ses dimensions hors du commun (21,39 m de large et de 4,89 m de haut) considéré comme le plus grand tableau du XIX e siècle Salles d'Afrique et de Crimée En monarque politique, le roi Louis XIV a su porter au faîte de sa magnificence le « grand divertissement » faisant de Versailles un lieu de fêtes et de spectacles pour toujours plus de grandeur, d’extraordinaire et de fantastique. Les salles d’Afrique furent son dernier chantier versaillais, les commandes étant passées au fur et à mesure de la conquête. Dans la salle d’Afrique, Prise du fort Saint-Jean d’Ulloa, le 27 novembre 1838. En effet, la doctrine de Vernet privilégiait le réalisme et renforçait le discours colonial par une série d’anecdotes et des scènes de genre au premier plan de ses toiles. Le piquant des moeurs s’est substitué à la délicate question de l’assimilation incomplète. Salles d'Afrique et de Crimée. «Versailles et l'antique», château de Versailles (galerie basse, salles d'Afrique et de Crimée), jusqu'au 17 mars.