Le théâtre grec antique est à l'origine du théâtre occidental. Les personnages de Molière ont donné lieu à de nombreuses antonomases, par exemple, on parle d’un Harpagon pour désigner quelqu’un d’avare ou d’un Scapin pour désigner quelqu’un de fourbe. Nœud (n. m.) : point culminant de l’intrigue dramatique où tout est mêlé mais où aucune solution ne semble possible. Rampe: Galerie lumineuse qui borde la scène ou, le cas échéant, l'avant-scène, du côté de la salle. * Règle des trois unités : règle du théâtre classique qui, en plus de la vraisemblance, impose une seule action (unité d'action), sur un laps de 24h (unité de temps), et en un seul lieu (unité de lieu). Scène : c’est la partie du théâtre où se passe l’action. -->. @page { margin: 2cm } Quiz "Lexique du théâtre" créé le 17-05-2006 par dridro avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de textrix] Voir les statistiques de réussite de ce test de français Merci de vous connecter au club pour sauvegarder votre résultat. Coup de théâtre (n. m.) : rebondissement inattendu de l’intrigue qui permet souvent de la faire avancer voire de la dénouer. L’organisation de la pièce de théâtre . Réalisme Refusant les trois règles du théâtre classique, il peut mêler plusieurs intrigues, et les époques et les lieux peuvent être multipliés. Plateau : le plateau désigne un espace plus important que la scène puisqu’il comprend aussi les coulisses et les dessous. Dialogue (n. m.) : échange entre deux personnages d’une pièce de théâtre. Voir Feux de la rampe et Herse. Traditionnellement, une pièce classique est composée de trois ou cinq actes divisés en scènes. Cette année, nous avons repris notre projet théâtre, et j’ai ressorti mon grand livre et mon petit livre sur le théâtre pour la lecture des CP. Elle marque souvent le conflit. Choeur : dans le théâtre antique, il joue le lien entre le public et les acteurs. art de faire représenter une pièce de théâtre par des comédiens, de les guider dans leur jeu et de décider de tout ce qui les entour : décours, costumes, etc. Lointain : Matérialisé par le mur du fond, le lointain est l’endroit le plus éloigné de la scène, opposé à la face. Le côté jardin est le côté gauche. Rampe : c’est la galerie lumineuse qui borde la scène d’un bout à l’autre. Studylib. spectacle Entre chaque acte de la pièce, on change les décors. Comment reprendre confiance en soi grâce au théâtre. En fait, le mot théâtre vient du mot grec theatron qui désigne le lieu où l'on regarde. Le théâtre de l’absurde : ce théâtre … Coup de théâtre : Événement imprévu, changement brutal de situation destiné à relancer l'intérêt de l'action. Le théâtre est un jeu d'esprit et de mots, né du désir commun à tous les hommes de partager histoires et expériences. C’est l’intrigue qui sous-tend la progression dramatique. Souvent écrite en italique, elle peut préciser les gestes, les déplacements, les mimiques ou le ton du personnage. Les premières formes de théâtre sont essentiellement des tragédies. On parle parfois de « feux de la rampe » pour désigner les lumières. Pendrillons : petits rideaux placés sur les côtés de la scène. Manteau d’Arlequin : c’est la partie de la scène qui commence au rideau et se termine au premier plan des coulisses. Acte (n. m.) : partie de la pièce qui marque les éléments importants de l'action. • Raccord : répétition prévue entre deux représentations trop espacées dans le temps Mise en scène (n. f.) : art de faire représenter une pièce de théâtre par des comédiens, de les guider dans leur jeu et de décider de tout ce qui les entoure : décors, costumes, etc. Les spectateurs rigolent bien mais ressortent de la pièce avec un message moralisateur profond. Les procédés. Castigat ridendo mores (loc. Le théâtre d’idée ou engagé : théâtre dont les représentants sont Jean Paul Sartre ou Jean Giraudoux. Coup de théâtre Événement inattendu, retournement de situation. essais gratuits, aide aux devoirs, cartes mémoire, articles de recherche, rapports de livres, articles à terme, histoire, science, politique. Dans la Grèce antique, les célébrations religieuses étaient l'occasion pour les dramaturges de s'affronter en proposant différentes représentations d'un mythe ou d'un sujet donné. Like our work? Télécharger le fichier. Comment bien choisir un cours de théâtre quand on débute ? Catastrophe : dernière partie d'une tragédie antique où l'intrigue se résout. (PROPS) Monologue (n.m.) scène où un personnage est seul scène et où il se parle à lui-même (le véritable destinataire est … Faites cet exercice interactif en allant chercher sur le site "études littéraires" les définitions qui vous manquent (cliquez ici pour la page des définitions - vous pouvez effectuer une recherche par Ctrl + F, ou ici pour la page sur le théâtre). Lexiques et dictionnaires de théâtre Le site de Fred Borzeix Mr Fred Borzeix nous offre ici un lexique en 6 sections : c’est une formidable référence pour le vocabulaire technique du théâtre, les termes sont expliqués, illustrés et mis en jeu. Cour / Côté Jardin : le côté cour est le côté droit de la scène telle qu’elle est vue par le public. Quiz "Lexique du théâtre" créé le 28-06-2006 par dridro avec le générateur de tests - créez votre propre test ! les mots du theatre. Tirade (n. f.) : longue suite de phrases prononcées par un même personnage sans interruption. Time to apply, buddy! Cet événement modifie le cours de l'action. Unité de temps (n. f.) : elle consiste à faire dérouler l’ensemble de l’intrigue en une seule et unique journée. petit lexique des expressions techniques de plateau de théâtre par André Bataille du Centre de formation des techniciens du spectacle, lettre C. retour aux textes thématiques de l'Association de la Régie Théâtrale: Lexique des termes techniques de Théâtre 11) - Prise de parole d'un personnage. Le lexique peut être utilisé en complément de la visite du théâtre, de l’étude du dossier pédagogique et/ou de la grille de lecture pour « lire une représentation ». C’est parti, faisons marcher la mémoire! Aparté (n. m.) : paroles que le personnage dit à l’intention du public et que les autres personnages sur scène ne doivent pas entendre. D’autant plus qu’il possède ces propres termes techniques. Mise en abyme (n. f.) : au théâtre il s’agit d’une pièce ou d’une scène qui représenterait elle-même une pièce de théâtre. Dans ce blog je vous donne des conseils, tutoriels et ressources qui vous aideront à optimiser vos cours de français et/ou vos ateliers de théâtre en français. Son équivalent plus récent est sous les feux des projecteurs. Théâtre (nom masculin) : à l'origine le théâtre (theatron) est l'endroit d'où l'on voit (ce sont des gradins, en somme). Vous pouvez également utiliser le Larousse. Péripétie (n. f.) : événement inattendu qui modifie et fait évoluer l’intrigue dramatique. Acte (n. m.) : partie de la pièce qui marque les éléments importants de l'action. Une pièce classique est composée de trois ou cinq actes divisés en scènes. Observation : Certains termes sont classés par catégorie : Métier, Scénographie, Lumière. Catégorie:Lexique en anglais du théâtre Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Acte (n. m.) : partie de la pièce qui marque les éléments importants de l’action. Lorsque le texte de théâtre crée des jeux avec le lexique, des impertinences dans le langage, des paroles à double sens, des insultes, un mélange des niveaux de langue, des répétitions excessives, des malentendus, etc. C’est un ressort récurrent de la comédie. Face : C’est le devant du plateau, la partie la plus proche du public, opposé au lointain. Metteur en scène (n.m.) : il dirige la mise en scène, en respectant ou en s’éloignant du texte et des intentions initiales de l’auteur. P { margin-bottom: 0.21cm } Vraisemblance (n. f.) : caractère selon lequel ce qui est représenté sur scène est perçu comme une imitation de la réalité. Unité d'action (n. f.) : elle consiste à représenter une seule intrigue par pièce de théâtre. 10) - Auteur de pièce de théâtre : . C’est un ressort récurrent de la comédie. Dramaturge (n. m.) : auteur de pièces de théâtre. La tragédie, genre classique et noble au XVIIe siècle, met en scène des personnages appartenant à l'aristocratie ou à la mythologie.