Valentin Erben

Violoncelle
Biographie

Valentin Erben, né en 1945, est issu d‘une famille de musiciens autrichiens. Il commence le violoncelle à l’âge de cinq ans, et la musique occupe d’emblée une place prépondérante dans sa vie. Au cours de ses études, il a pour professeurs Walter Reichardt à Munich, Tobias Kühne à Vienne et André Navarra à Paris. En 1968, il est lauréat du Concours international de musique de l’ARD à Munich, dans la catégorie violoncelle. En 1970, il est un des co-fondateurs du Quatuor Alban Berg, avec lequel il sillonne ensuite le vaste monde pendant trente-huit ans, se produisant dans les plus prestigieux centres musicaux. D’innombrables enregistrements primés témoignent de son intelligence du quatuor à cordes, déterminante également pour la génération suivante de musiciens. La dissolution du Quatuor Alban Berg en 2008 lui permet ensuite de se consacrer à d’autres activités musicales.

Dès 2004, répondant à l’invitation de Claudio Abbado, il joue au sein du Lucerne Festival Orchestra. Pour Erben, le travail avec ce grand chef d’orchestre représente un enrichissement inestimable de sa conception personnelle de la musique. S’ensuivent des apparitions en tant que soliste, des collaborations avec des acteurs et danseurs, mais aussi avec d’autres ensembles de musique de chambre. Ainsi, le violoncelliste enregistre le Quintette à cordes en ut majeur, D. 956 op. posth. 163 de Schubert, avec le Quatuor Belcea, ainsi que le sextuor à cordes La Nuit transfigurée op. 4 (Verklärte Nacht) d’Arnold Schoenberg avec le Quatuor Ysaÿe (et Isabel Charisius). Avant cela, Valentin Erben a déjà enregistré des sextuors à cordes avec le Quatuor Artemis et Thomas Kakuska, son collègue de l’Alban Berg Quartett, décédé depuis. 

Pendant quarante ans, Valentin Erben a enseigné le violoncelle à l‘Université de musique de Vienne. Et pendant vingt ans, les membres de l’Alban Berg Quartett ont assuré une master class de musique de chambre au Conservatoire supérieur de musique de Cologne. Valentin Erben continue à enseigner, répondant à des invitations à donner des cours de musique de chambre dans le monde entier.

Le présent enregistrement est le fruit d’une longue et heureuse collaboration artistique entre Valentin Erben et Shani Diluka, jeune et excellente pianiste. Valentin Erben joue un instrument de Matteo Goffriller, de 1720, qui a appartenu à Pierre Fournier puis à Yo-Yo Ma, aimablement mis à sa disposition par le Merito String Instruments Trust. 

Discographie