Liya Petrova

Violon
Biographie

Liya Petrova est lauréate du premier prix du Concours international de violon Carl Nielsen au Danemark en 2016. Elle est saluée pour sa « virtuosité naturelle » (The Strad), sa « variété de timbre exceptionnelle » (Gramophone) et sa « magnifique sonorité » – d’une grande maturité et d’une couleur argentée ; ainsi que « son phrasé doté d’une étendue majestueuse » (The Times). Liya est lauréate, entre autres, du Concours International de Violon Tibor Varga, du concours international Louis Spohr et du concours Vaclav Huml.

En 2015, Liya a reçu un prix spécial au Concours de Musique Allemande dont la récompense lui a permis de devenir membre des solistes du DMR (Deutscher Musikrat).

En tant que soliste, Liya Petrova s'est produite avec de nombreux orchestres de renom tels que l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg, la Philharmonie d'Anvers, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l'Orchestre National de Belgique, le Sinfonia Varsovia, le Philharmonique de Bruxelles, l'Orchestre National Montpellier, la Staatskapelle de Weimar, le KlassikPhilharmonie de Hambourg, la Norddeutschen Philharmonie de Rostock, l’Orchestre Philharmonique de Kansai ainsi que d’autres phalanges.

Elle a travaillé avec des chefs comme Philippe Herrewege, Krzysztof Penderecki, Yan Tortelier, Nikolaj Szeps-Znaider, Christopher Warren-Green, Jesús López Cobos et Michel Tabachnik. Elle part aussi régulièrement en tournée au Japon avec l'Orchestre de chambre bulgare « Les Solistes de Sofia », qui l'amène à se produire dans plus de vingt villes japonaises.

Son premier album en soliste avec l'Orchestre symphonique d'Odense placé sous la direction de Kristiina Poska, un album gravé pour le label Orchid Classics (2018) réunissant Nielsen et le Premier Concerto pour violon de Prokofiev, lui a valu une reconnaissance internationale de la part de la critique.

En 2016, elle a reçu sa deuxième invitation à se produire dans la série de concerts "Martha Argerich and friends" avec Martha Argerich, Yuri Bashmet et Mischa Maisky. De plus, elle a collaboré avec Ivry Gitlis, Renaud Capuçon, Augustin Dumay, James Ehnes, Nicholas Angelich, Frank Braley, Yuja Wang, Gérard Caussé, Autoine Tamestit, Gary Hoffman et Gautier Capuçon dans de nombreux projets de musique de chambre.

Liya a été invitée à se produire notamment au Festival de Mecklenburg-Vorpommern, au Rheingau Musik Festival, au Ludwigsburger Schlossfestspielen, au Festival de Radio France Montpellier, au Festival de Menton et au Festival de Pâques d'Aix en Provence.

Liya Petrova est née en Bulgarie dans une famille de musiciens. A l'âge de 11 ans, elle a commencé ses études en Allemagne en tant que plus jeune étudiante à la Hochschule für Musik und Theater de Rostock.

Après avoir étudié avec Petru Munteanu, Liya a poursuivi ses études en Belgique avec Augustin Dumay à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, avec Antje Weithaas à la Hochschule für Musik Hans Eisler de Berlin et avec Renaud Capuçon à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Liya joue un instrument fabriqué par Carlo Bergonzi en 1737, grâce au prêt généreux de Xavier et Joséphine Moreno.

Discographie
Galerie