Johannes Brahms - Pièces pour piano

Piano

MIR131

Depuis ses 20 ans, le piano n’a jamais quitté Brahms. Des évocations poétiques avec les variations op.21 aux poèmes nostalgiques de l’opus 117, ces pages pianistiques demeurent le journal intime du compositeur.

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Variations sur un thème original en ré majeur opus 21 n°1 18'06
  • Huit Klavierstücke opus 76
  • 2 Capriccio en fa dièse mineur n°1 - Un poco agitato 3'47
  • 3 Capriccio en si mineur n°2 - Allegretto ma non troppo 3'23
  • 4 Intermezzo en la bémol majeur n°3 - Grazioso 2'29
  • 5 Intermezzo en si bémol majeur n°4 - Allegretto gracioso 2'16
  • 6 Capriccio en ut dièse mineur n°5 - Agitato, ma non troppo presto 3'25
  • 7 Intermezzo en la majeur n°6- Andante con moto 4'10
  • 8 Intermezzo en la mineur n°7 - Moderato semplice 3'26
  • 9 Capriccio en ut majeur n°8 - Grazioso ed un poco vivace 3'42
  • Deux Rhapsodies opus 79
  • 10 Rhapsodie en si mineur n°1 - Agitato 10'08
  • 11 Rhapsodie en sol mineur n°2 - Molto passionato, ma non troppo allegro 7'09
  • Trois Intermezzi opus 117
  • 12 Intermezzo en mi bémol majeur n°1 - Andante moderato 5'53
  • 13 Intermezzo en si bémol mineur n°2 - Andante non troppo e con molta espressione 5'03
  • 14 Intermezzo en ut dièse mineur n°3 - Andante con moto 6'58
Total 79'55
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

La douceur sans la mollesse, la force sans la violence, la mélancolie sans la grisaille: voici ce à quoi Adam Laloum, jeune pianiste français vainqueur du Concours Clara-Haskil de Vevey en 2009, parvient dans Brahms, une musique qu'on dit, bêtement, réservée aux vieux pianistes. Le son, somptueux, a des couches de profondeur, de densité d'une variété extraordinaire, que ce soit dans les pièces du jeune (op. 21) ou du vieux (op. 117) Brahms. Ce premier disque est la confirmation d'un talent majeur et rare qui laisse, tout simplement, sans voix.

Le Monde, samedi 19 février 2011

Prix Clara Haskil 2009, Adam Laloum est à 23 ans une des belles personnalités de la toute dernière génération de pianistes français.(...) Avec un toucher sans faiblesses, franc, aux sonorités volontiers arrondies et chaleureuses, des accents bien en place, un dosage minutieux de la dynamique, Adam Laloum approche cet univers avec un talent incontestable qui tient certainement autant à l'instinct d'une nature d'artiste particulière qu'a l'analyse et à la réflexion. Une belle entrée dans le monde du Brahms le plus sensible, Adam Laloum mérite une place de choix. Gérard Mannoni

CLASSICA, Mars 2011

Dans ce programme consacré à Brahms, Adam Laloum montre, alors âgé de 23ans, qu’il est l’une des belles personnalités émergentes de la toute dernière génération de pianistes français. Il est un pianiste de la sensibilité, dans la lignée des Lupu, des Angelich. De Brahms, il a choisi un lot de pièces contrastées, mais toutes plus tournées vers l’intérieur que vers l’extérieur. Avec un toucher sans faiblesses, franc, aux sonorités volontiers arrondies et chaleureuses, des accents bien en place, un dosage minutieux de la dynamique, Adam Laloum approche cet univers avec un talent incontestable. Gérad Mannoni

PIANISTE, Mars-Avril 2013