Chopin - De l'enfance à la plénitude

Piano

On est de son enfance comme on est d'un pays... Dans le parcours présenté ici, dès la première polonaise composée dans la griserie par l'enfant Chopin de 7 ans, son âme est présente. Et jusqu'aux ultimes mazurkas, la mémoire de son pays natal le hantera.

À travers le piano, prolongement de l’être de Chopin, Anne Queffélec explore la vie et l’œuvre du compositeur, à la recherche du temps et du pays perdus.

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • 1 Polonaise en si bémol majeur KK IV/1 (1817) 3’18
  • 2 Polonaise en sol mineur S 1/1 (1817) 3’00
  • 3 Polonaise en la bémol majeur KK IV/a2 (1821) 4'01
  • 4 Mazurka en la bémol majeur opus 7 n°4 (1824) 1’18
  • 5 Polonaise en fa mineur opus 71 n°3 (1828) 5’51
  • 6 Sostenuto en mi bémol majeur (1840) 1’29
  • 7 Cantabile en si bémol majeur (1834) 1’00
  • 8 Nocturne en ut dièse mineur opus posthume (1830) 4’26
  • 9 Fantaisie-Impromptu en ut dièse mineur opus 66 (1834) 5’22
  • 10 Valse en fa mineur opus 70 n°2 (1841) 1’38
  • 11 Mazurka en ut dièse mineur opus 50 n°3 (1841-1842) 5’24
  • 12 Berceuse en ré bémol majeur opus 57 (1843) 5’04
  • 13 Barcarolle en fa dièse majeur opus 60 (1845-1846) 8’57
  • 14 Scherzo n°4 en mi majeur opus 54 (1842) 11’56
  • 15 Valse en la mineur KK IV b/11, P 2/11 2’00
  • 16 Ballade n°4 en fa mineur opus 52 (1842) 11’46
  • 17 Mazurka en la mineur opus 67 n°4 (1848) 3’13
Total 79'43
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

“L'idée d'illustrer « De l'enfance à la plénitude » la trop courte trajectoire de Chopin, depuis les Polonaises écrites à sept ans jusqu'à ses dernières créations, était bonne dans son principe. Anne Queffélec apporte le même soin à toutes les partitions, petites ou grandes : rythmique précise, sens du temps musical, transparence du chant réhabilitent les pages juvéniles et profitent aux danses, enlevées avec un sain enthousiasme avec son piano intelligent et sensible, généreux et mesuré, qui traduit une passion sincère pour l'auteur de Krakowiak.” Etienne Moreau

DIAPASON, Avril 2010

Délaissant le principe de quelque intégrale, Anne Queffélec privilégie un programme selon son cœur. Conçu comme un parcours subjectif à travers l’œuvre de Chopin, ce récital vise au-delà de la stricte chronologie, à ménager des enchainements de tonalités et d'univers. Ses choix la portent vers l'élégiaque et le cantabile. Artiste attachante, Anne Queffélec livre un Chopin nimbé de poésie délicate, mais nullement fade, d'une belle fluidité, évitant tout écart injustifié de dynamique. Au fil de ces pages, on mesure la trajectoire parcourue par le maitre polonais, depuis une tendre et sage polonaise de jeunesse jusqu'aux chefs-d'œuvre souverains de la maturité.

L'éducation nationale, Mars 2010