Brahms

Clarinette - Musique de chambre

C’est autour des testaments musicaux de Brahms que trois amis musiciens se sont retrouvés pour enregistrer ce disque. Le clarinettiste Raphaël Sévère, avec ses vingt ans et sa magnifique sonorité, en compagnie d’Adam Laloum dont le premier disque était déjà consacré aux crépuscules brahmsiens, témoigne qu’avec ces deux sonates, dans un automne doré, Brahms confie à la clarinette ces mélancoliques adieux au monde. Victor Julien-Laferrière les rejoint pour l’élégiaque Trio opus 114.

 

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • Trio for clarinet, cello and piano Op.114 in A minor
  • 1 Allegro alla breve 8'04
  • 2 Adagio 8'00
  • 3 Andantino grazioso 4'33
  • 4 Finale : Allegro 4'37
  • Sonata for clarinet and piano Op.120 No.1 in F minor
  • 5 Allegro appassionato 8'31
  • 6 Andante, un poco Adagio 5'27
  • 7 Allegro grazioso 4'41
  • 8 Vivace 5'21
  • Sonata for clarinet and piano Op.120 No.2 in B flat Major
  • 9 Allegro amabile 9'20
  • 10 Allegro appassionato 5'19
  • 11 Andante con moto 7'41
Total 71'34
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

La clarinette de Raphaël Sévère fait merveille par la clarté du son, la précision du souffle et l’intelligence du texte. Raphaël Sévère est déjà, malgré son très jeune âge, mais à juste titre, considéré comme « le » virtuose français du XXIe siècle. Ses deux acolytes ne méritent que des éloges également. Aussi bien le formidable Adam Laloum dont l’enregistrement récent d’œuvres pour piano de Brahms n’a pas laissé indifférent la critique professionnelle que Victor Julien-Laferrière, violoncelliste éminent au palmarès déjà impressionnant. La prise de son exacerbe l’excellence des dialogues offerts par Brahms aux musiciens. Jubilatoire !  

Jean-Luc Caron - Resmusica (10/2014)

« Quand un poète rencontre un autre poète, que se racontent-ils ? Des histoires de poètes. Et lorsque la conversation tourne autour des deux Sonates opus 120 de Brahms, on écoute, presque indiscret, ce qui se dit dans l’intimité de ce dialogue exceptionnel sans rien perdre du moindre murmure. »

Nicolas Derny - Diapason d’Or (11/2014)

 

« Leçon de retenue et de prodigalité que le jeune clarinettiste français Raphaël Sévère nous transmet avec un naturel éblouissant. »

Gilles Macassar, Télérama 4ffff (10/2014)