Bach - Aus der Tieffen

Musique vocale

MIR057

Katharine Fuge, soprano

Carlos Mena, contre-ténor

Hans-Jörg Mammel, ténor

Stephan MacLeod, basse

 

A vingt ans, Bach parcourt des centaines de kilomètres pour rencontrer le grand Dietrich Buxtehude. Parti pour quelques semaines, il restera quatre mois. Les trois oeuvres sacrées réunies sur cet enregistrement, figurent parmi les toutes premières écrites par le jeune Johann Sebastian dans les premières fonctions de maître de chapelle qu’il exerce à Mülhausen et Weimar. On y retrouve l’héritage et l’influence du vieux maître Buxtehude, mais aussi la force, la modernité, le génie du futur Cantor.

Consulter la Tracklist
Disque 1
  • Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
  • « Aus der Tieffen ruffe ich Herr zu dir. A 1 Obboe, 1 Violino, 2 Violae. Fagotto. CATB è Fond. da Gio : Bast : Bach » BWV 131
  • 1 Sinfonia. Adagio « Aus der Tieffen ». Vivace « Herr höre meine Stimme 4'34
  • 2 Andante « So du willst » 4'10
  • 3 Adagio - Largo - Adagio « Ich harre des Herrn » 3'43
  • 4 « Meine Seele wartet » 5'19
  • 5 Adagio - Un poc’ allegro - Adagio - Allegro - Adagio « Israel hoffe auf den Herrn » 3'39
  • « Concerto. Domenica Palmarum. A 1 Fiaut, 1 Violin, 2 Viole, Violon S.A.T.B. è Cont. Himmelskönig sei willkommen » BWV 182
  • 6 Sonata. Grave. Adagio 2’01
  • 7 Coro. « Himmelskönig sei willkommen » 3’01
  • 8 Recitativo. « Siehe, ich komme » 0’40
  • 9 Aria. « Starkes Lieben » 2’46
  • 10 Aria. Largo « Leget euch dem Heiland unter » 9’17
  • 11 Aria. « Jesu lass durch Wohl und Weh » 3’28
  • 12 Coro. « Jesu deine Passion » 2’46
  • 13 Coro. « So lasset uns gehen » 3’45
  • Am Osterfeste « Christ lag in Todesbanden » BWV 4
  • 14 Sinfonia 1’04
  • 15 Versus I. Allegro « Christ lag in Todesbanden » 3’42
  • 16 Versus II. « Den Tod Niemand zwingen kunnt» 4’20
  • 17 Versus III. « Jesus Christus, Gottes Sohn » 1’57
  • 18 Versus IV. « Es war ein wunderlicher Krieg » 2’10
  • 19 Versus V. « Hier ist das rechte Osterlamm » 2’37
  • 20 Versus VI. « So feiern wir das hohe Fest » 1’38
  • 21 Versus VII. « Wir essen und leben wohl » 1’10
Total 67'47
Albums du même artiste
Albums du même compositeur
Presse

« L'idée, d’interpréter toute la musique sacrée de Bach jusqu’à à la Messe en si mineur et les Passions qu’avec des solistes est vieille – mais ne réussi que de très rares fois. Mais ce que le Belge Philippe Pierlot propose ici avec le Ricercar Consort en délicatesse et richesse instrumentale, nous laisse tout simplement pantois. Cela va de même pour son fantastique et si homogène quatuor vocal - Katherine Fuge, Carlos Mena, Hans Jörg Mammel et Stephan MacLeod. Peut-être que c’est ainsi qu’on fait de la musique dans le ciel. Pour qui cela pourrait être trop chrétien: un tel enregistrement est toujours l’image d’un monde meilleur. » Oswald Beaujean

Die Zeit, le 2 avril 2009

« Maintes fois enregistrées, ces œuvres incandescentes sont ici magnifiées par une authentique pratique vocale soliste. Fort homogène, le quatuor vocal est un modèle du genre : des chanteurs aptes à chanter des arias, mais qui savent ce que polyphonie signifie. Une fois de plus, Ricercar offre des sonorités pleines et souples et Philippe Pierlot trouve des tempos si naturels que, décidément, on redécouvre ces trois chefs-d’œuvre dans leur fraîcheur native. » Frank Langlois

Le Monde de la Musique, Mars 2009